La préfète privilégie le dialogue

Publié le 12 décembre 2014 | Actualité / en Poitou-Charentes

préfecture vienne poitou-charentes barret

La Vienne va s’alléger. Une loi prévoit de réduire le nombre de communautés de communes dans les départements. Une commission est installée dans la Vienne pour modeler le nouveau visage du département.

Dans cet objectif, la commission départementale de coopération intercommunale s’est réunie en décembre à la préfecture de la Vienne. La Vienne compte 17 communautés de communes. « Les 42 élus doivent échanger et se mettre d’accord pour trouver les nouvelles communautés de communes. Ils doivent tenir compte d’un critère, celui d’au moins 20 000 habitants pour chaque nouvelle collectivité. » Christiane Barret, la préfète de la Vienne compte sur la dialogue. « Il existe des communautés de communes de 500 ou 1 000 habitants. Il faut s’unir pour exister dans ce qui va être la nouvelle Région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Je sens les élus mûrs pour avancer. Pour exister, peser et mener des politiques dans cette « grande nouvelle région » il faut se regrouper. » Cette nouvelle région doit être en place au 1er janvier 2016.

Syndicat départemental de l’eau

Le 1er janvier 2015, les syndicats d’eau devront fusionner pour ne former qu’une seule entité. Des élus du sud-Vienne ont une nouvelle fois exprimé leur mécontentement. C’est pour eux la remise en cause du service public en milieu rural et la peur de voir le prix de l’eau augmenter. Les débats ne s’annoncent donc pas sans vague. Lors de l’installation de la commission, la fusion des 7 syndicats d’eau a été mis sur la table. Des élus demandent le retrait de la mesure. La préfète a rappelé que le schéma a été adopté en 2011, mais qu’il pourra être discuté en janvier lors de la prochaine réunion.

J.-P. G.

Partenaire : Inovis asset management