Connect with us

La Rochelle continue sa mue urbaine

la rochelle

Actualité

La Rochelle continue sa mue urbaine

Le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandy, a signé le 7 mars le contrat de renouvellement urbain du quartier rochelais de Villeneuve-les-Salines. Dix ans de travaux commencent pour décloisonner ce quartier et l’ouvrir sur la ville.

la rochelle

Le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandy, a signé le 7 mars le contrat de renouvellement urbain du quartier rochelais de Villeneuve-les-Salines. Dix ans de travaux commencent pour décloisonner ce quartier et l’ouvrir sur la ville.

Jean-François Fountaine a bien insisté sur ce fait et relié les projets urbains entre eux pour que le ministre prenne conscience de la mutation en cours. Le marais de Tasdon, qui borde le sud du quartier, sera réaménagé pour améliorer sa santé environnementale et faciliter sa traversée. Il sera un poumon vert en lien avec Aytré et le prochain boulevard des Cottes mailles ainsi que le futur quartier de la gare, qui lui aussi sera réaménagé et plus ouvert sur le sud. Enfin le déménagement programmé du parc des expositions achèvera de reconnecter Villeneuve avec le centre ville. Des pistes cyclables y contribueront également.

125 millions de budget

En son sein, ce quartier va aussi subir une profonde mutation.

180  logements locatifs sociaux, soit 5 immeubles, seront démolis et reconstruits en dehors des quartiers prioritaires de la politique de la Ville et près de 600 seront réhabilités. Des logements plus économes en énergie et des bâtiments en petits collectifs verront aussi le jour. En pied d’immeubles, des commerces et des entreprises pourront s’installer, en plus de nouveaux services publics. Des pépinières commerciales devraient apparaître, ainsi que des locaux de stockage et des garages pour les entrepreneurs du quartier.

En tout, cette opération immobilière s’élèvera à 125 millions d’euros. Les quartiers rochelais de Mireuil et Saint-Eloi ont déjà bénéficié d’un tel renouvellement urbain. Ces travaux, cela devrait changer la physionomie de Villeneuve-les-Salines (7  000  habitants) et favoriser la mixité sociale, alors que ce quartier compte aujourd’hui 32  % de chômage.

O. G.

Continue Reading

More in Actualité

En haut