Connect with us

L’ancien hôpital racheté par un Américain

confolens

Actualité

L’ancien hôpital racheté par un Américain

Vacant depuis avril 2015, l’ancien hôpital de Confolens a été vendu à un investisseur américain qui envisage d’y aménager des logements luxueux, ainsi qu’un restaurant au bord de la Vienne. Les travaux devraient démarrer l’an prochain.

confolens

Vacant depuis avril 2015, l’ancien hôpital de Confolens a été vendu à un investisseur américain qui envisage d’y aménager des logements luxueux, ainsi qu’un restaurant au bord de la Vienne. Les travaux devraient même démarrer l’an prochain.

En vente depuis le déménagement des services dans le nouveau centre hospitalier mi-2015, l’ancien hôpital de Labajouderie de Confolens a enfin trouvé un acquéreur, en la personne de Zouhair Zawde, un investisseur d’origine libanaise et résidant à Houston (Texas) aux Etats-Unis.

Une satisfaction pour Vincent You, directeur du centre hospitalier et Jean-Noël Dupré, maire de Confolens et président du conseil de surveillance, qui ont tous deux salué « le climat de confiance pour arriver à cet acte », lors de la finalisation de la vente des bâtiments, le vendredi 20 avril. Mais pour autant, pas question de connaître le prix de la transaction, Vincent You indiquant seulement « que le prix est conforme aux estimations ».

Les signatures à peine posées que déjà, les projets sortent des cartons : « Mon entreprise est spécialisée dans la rénovation de bâtiments anciens pour en faire de nouveaux usages. J’ai plusieurs projets en France et Confolens en fera donc partie », dévoile Zouhair Zawde, qui avoue avoir eu un coup de cœur pour le site situé en bord de la Vienne, ainsi que pour la ville de Confolens.

Des appartements et un restaurant

« L’idée serait de proposer à la location des appartements luxueux de différentes tailles et pour tous les goûts. Les travaux devraient débuter en 2019 », poursuit-il. C’est que le bâtiment principal de 5  000 m2 a du potentiel. Dans la foulée, voir même en parallèle, un restaurant avec de larges baies vitrées donnant sur la Vienne devrait être construit à la place des ateliers techniques.

D’autres idées, pour l’heure en réflexion, devraient germer concernant cette fois-ci le bâtiment auparavant occupé par les Urgences et le Smur.

La Chapelle sauvegardée

« Ce bâtiment va continuer à vivre », se félicitait pour sa part Jean-Noël Dupré, ravi aussi de lever les inquiétudes concernant l’avenir de la chapelle, construite dès 1674 suite à une demande des sœurs Clarisses : « Nous avons un accord entre le propriétaire et le diocèse pour que la chapelle reste dédiée au culte. En clair, il n’y aura pas de changement, elle restera ouverte au moment des cultes et éventuellement lors des Journées du patrimoine. » Cet élément du patrimoine bâti confolentais, chargé d’histoire et idéalement situé sur les bords de Vienne va pouvoir à présent se construire un nouvel avenir tout en gardant son authenticité.

L’argent de la vente permettra l’achat et le lancement des travaux sur une aile de la Commanderie afin de pouvoir y loger médecins, stagiaires, infirmières de passage … et y stocker des archives.

G. P.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut