L’Arbre Vert mise sur le bien-être

Publié le 7 janvier 2019 | Entreprises

arbre vert

En seulement 15 ans, la marque écologique de produits d’entretien s’est imposée dans la grande distribution. Aujourd’hui, elle se diversifie et s’est lancé dans l’hygiène et la beauté avec L’Arbre Vert bien-être.

Comme son nom l’indique, L’Arbre Vert est une marque écologique de produits pour l’entretien de la maison (lessives, assouplissants, nettoyants, produits vaisselle) et aussi des produits estampillés “bien-être” (shampoings, crèmes douche, crèmes lavantes et savons solides). Effectivement, tous les produits proposés au catalogue — ils sont plus d’une soixantaine — respectent l’environnement. La majorité d’entre eux dispose même de la certification Écolabel, un label écologique européen. « Nous sommes vraiment dans une logique environnement et santé », confirme Lisa Buono, responsable de la communication pour le groupe Novamex.

Le siège social de la marque est situé à Cavaillon dans le Var, mais l’essentiel des produits est conçu puis fabriqué à Saint-Benoît en bord de Clain. Une usine de 30  000  m2 où sont sortis l’année dernière 25,8  millions d’unités fabriquées par une cinquantaine de salariés. « Nous avons seulement deux ou trois références que nous ne faisons pas sur le site de Poitiers pour des raisons technologiques, mais ils sont fabriqués en Europe », précise Lisa Buono.

Des investissements importants

L’investissement représente une part importante du budget de cette PME. Cette année, elle a acquis une souffleuse qui permet la production d’emballages directement sur place. Cette machine a permis d’augmenter la cadence, mais aussi de diminuer l’impact environnemental en diminuant les transports. En 15 ans d’existence, Novamex, le groupe qui possède L’Arbre Vert, a investi 15 millions d’euros.

Un investissement qui ne s’arrête pas aux conditions de travail. Il se réalise également sur l’écologie. « Réduire notre impact écologique. C’est l’un de nos objectifs. » Ces cinq dernières années, l’entreprise a économisé 25  % d’énergie en gaz et électricité. Et ce n’est pas tout. « Au niveau des déchets, nous avons amélioré notre taux de valorisation. Nous avons doublé ce taux en 10 ans en passant de 35  % à 70  % de déchets valorisés », explique la responsable communication. Ces produits verts sont fabriqués  dans une « usine verte ». Sur son terrain, l’entreprise a planté de nombreux arbres.

Dans les locaux centenaires de l’Arbre Vert, 600  m2 sont consacrés à la recherche et au développement. Un laboratoire où travaillent 7 personnes. Elles élaborent et conçoivent les futurs produits tout en respectant des exigences. « Nous essayons d’aller au-delà de la réglementation. Nous appliquons un principe de précaution. Nous n’utilisons pas le parabène, ni les produits qui l’ont remplacé et toutes substances problématiques que l’on peut trouver dans ce genre de produits », précise Lisa Buono.

Le bien-être avant tout

L’Arbre Vert se porte bien. Son chiffre d’affaires s’élève à plus de 48  millions d’euros. Plus de 4 millions de foyers ont acheté un produit fabriqué à proximité de Poitiers en 2017. Au total, le produit phare, qui est le liquide vaisselle, s’est écoulé à 13,5  millions d’unités, la lessive à plus de 4 millions, et les nettoyants à 1,3  million. Et la nouvelle gamme bien-être est bien accueillie, notamment avec l’arrivée cette année de shampooings et d’après-shampooings. Dans ces produits, il y a au moins 95  % d’ingrédients d’origine naturelle. « Nous commençons à convaincre dans ce secteur-là. Nous restons toujours dans une logique de respect de l’environnement et nous faisons attention à la santé de nos clients. »

Julien Privat

Partenaire : Inovis asset management