Connect with us

L’artisanat combatif

CMA vienne

Actualité

L’artisanat combatif

La Chambre des métiers et de l’artisanat de la Vienne a tenu son assemblée générale lundi 29 juin.

La président Karine Desroses est revenue sur la situation des entreprises artisanales en cette période « particulière ». « L’activité reprend. Les carnets de commande se remplissent. Après les gestes barrières et les mesures sanitaires impactent forcément le chiffre d’affaires des entreprises. Quand les perfusions vont être enlevées, c’est là qu’il faudra faire attention. Il faut conserver cet élan qui a fait venir de nouveaux clients chez les artisans et garder cette proximité. Nous devons faire sorte qu’il y ait le moins de casse possible. Je crains que le pic ne soit pas encore passé car nos entreprises s’étaient à peine remises de la crise bancaire et financière de l’automne 2008. A peine reconstituées, les trésoreries ont eu à faire face aux mouvements sociaux, qu’il s’agisse de la crise des gilets jaunes ou celle de la réforme des retraites. Et elles ont eu alors à affronter une crise imprévisible. Pour certaines, c’est très compliqué. Nous sommes là pour les aider. Nous avons joué notre rôle d’accompagnateur et de soutien. » La chambre a ainsi contacté 7 391 par téléphone ou mail pour près de 8 000 ressortissants. « Tout le personnel s’est retroussé les manches, tant au siège qu’au CFA. Ils se sont mobilisés et on constate qu’il y a des choses à inventer. D’autres pratiques d’enseignement ont ainsi été mises en place avec par exemple les portes ouvertes virtuelles ou les formations à distance. Des modules en ligne ont été proposés, s’adaptant à l’emploi du temps de l’artisan, et ils ont plutôt bien marché. Avant, on traînait des pieds, là on voit que ça a fonctionné, il faudra garder ces côtés positifs et les prolonger. »

Vers la régionalisation

La présidente s’est réjoui des travaux en cours au siège. La rénovation énergétique du bâtiment et la rénovation des salles ont repris. Près d’1,6 M€ a été investi dans cette opération, dont la fin est prévue pour début 2021. Elle a également expliqué que le siège serait alors celui de la délégation territoriale de la Vienne, la chambre devenant régionale. En effet, à partir du 1er janvier 2021, les douze chambres départementales de Nouvelle-Aquitaine seront réunies sous un établissement unique régional avec une seule personne morale, un seul budget, un seul bureau. « La loi nous l’impose, mais nous garderons la proximité avec les artisans. L’objectif de cette réforme est de faire des économie d’échelle sur l’informatique, les ressources humaines … Mais nous gardons un pouvoir de décision locale avec des actions, des initiatives propres. »

Sur l’apprentissage, il reste quelques inquiétudes pour la rentrée. « Les mesures d’aide vont dans le bon sens (lire Coup de pouce pour l’apprentissage en Vienne). Après, nous enregistrons pour l’instant une baisse du nombre de pré-contrats pour la rentrée 2020, mais les mentalités ont changé je crois et il faut espérer que cette vision perdure et que l’apprentissage rebondisse. »

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut