Connect with us

Le bâtiment à l’arrêt

chantier

Actualité

Le bâtiment à l’arrêt

Dans la Vienne, la FFB et la Capeb appellent leurs ressortissants à stopper leurs chantiers, à l’exception des travaux d’urgence.

Mardi 17 mars au soir, les deux organisations professionnelles du bâtiment de la Vienne, la Fédération française du bâtiment et la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment, appelaient toutes les entreprises à se mettre en activité partielle. Mardi 17 mars au soir, les deux organisations professionnelles du bâtiment de la Vienne, la Fédération française du bâtiment et la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment, appelaient toutes les entreprises à se mettre en activité partielle.

« Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle (ne pouvant être organisée sous forme de télétravail) sont autorisés et le bâtiment n’a pas été cité dans les interdictions, pour autant, nous conseillons à tous les artisans d’appliquer le confinement décrété et de reporter leurs chantiers. Seuls les travaux d’urgence, de dépannage et la mise en sécurité des personnes, des biens et des chantiers doivent être réalisés, tout en respectant les précautions sanitaires indispensables, indique Benoît Labrunie, secrétaire général de la Capeb de la Vienne. L’artisan peut être amené à intervenir pour une porte d’entrée cassée, un mur qui s’effondre, un toit qui fuit, veiller à ce qu’un échafaudage ne tombe pas, sécuriser les matériaux sur un chantier …, mais tout le reste peut attendre. »

Pour l’organisation professionnelle, le plus important est l’obligation pour les employeurs de protéger leurs salariés. « Nous ne voulons pas laisser les artisans entre deux eaux, le gris, le peut-être, n’est pas la solution, ils ont besoin d’une réponse blanche ou noire. De notre coté, nous leur demandons donc d’appliquer le confinement sauf travaux d’urgence. Nous voulons avons tout la sécurité des salariés et que la responsabilité des employeurs ne soit pas mise en jeu. »

La Capeb pointe ainsi des conditions sanitaires difficilement respectables sur les chantiers : co-activité, nombreux déplacements, partage des outils, tâches réalisées à plusieurs (porter des matériaux …), travaux chez les particuliers quand il y a confinement …
La Capeb met également en avant le problème des matériaux. Certains artisans ne peuvent plus travailler faute de fournitures. De nombreux fournisseurs (Grassin Décors, les Point P …) ont fermé leurs portes. Pourtant, ils font partie de la liste des magasins de vente autorisés à continuer leur activité et appartiennent à la catégorie “Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé“. « Pour les chantiers d’urgence, pour dépanner, nous espérons que certains resteront ouverts sinon, il y aura un souci. Sans matériel, cela sera compliqué. »

Chantiers stoppés

Jérôme Beaujaneau, président de la FFB de la Vienne appelle également les dirigeants à mettre leur entreprise en activité partielle. De son côté, après l’arrêt des salariés vulnérables et ceux s’arrêtant pour garder leurs enfants, les autres sont au chômage partiel. S’il reste mobilisé avec sa secrétaire pour répondre aux appels, deux techniciens sont aussi de garde pour les situations d’urgence en électricité, plomberie et chauffage.

De nombreuses sociétés ont déjà fermées leurs portes. « J’ai eu des engagements de Poitiers, Grand Poitiers et du Département de la Vienne qui si nous fermions leurs chantiers, ils n’appliqueraient pas les pénalités de retard. J’ai également demandé qu’une situation de chantier soit établie à l’arrêt, pour que les entreprises soient payées pour ce qu’elles ont déjà réalisé. »

Les organisations professionnelles restent à l’écoute des entrepreneurs. « Surtout le chef d’entreprise ne doit pas rester seul. La Fédération apporte un soutien psychologique. Personne ne doit rester avec une angoisse, une cellule de soutien est là. »

La FFB est joignable au 05 49 61 20 68.

Les questions pour la Capeb peuvent être envoyées à contact@capeb86.fr.

More in Actualité

En haut