Connect with us

Le bâtiment en Vienne se veut optimiste

FFB bâtiment vienne

Actualité

Le bâtiment en Vienne se veut optimiste

A l’occasion de ses vœux, Jérôme Beaujaneau, président de la Fédération française du bâtiment en Vienne a dressé le bilan de 2019, tout en se projetant en 2020.

A l’occasion de ses vœux, Jérôme Beaujaneau, président de la Fédération française du bâtiment en Vienne a dressé le bilan de 2019, tout en se projetant en 2020.

Il a ainsi évoqué les différentes opérations de communication menées pour impliquer les adhérents et renforcer les partenariats, mais aussi attirer les jeunes vers les métiers du bâtiment comme lors des Coulisses du bâtiment où quand des entreprises ouvrent leur chantier à des collégiens. Il a également souligné le partenariat mis en place avec l’Argentine, le club de la commande publique pour faire évoluer dans le bon sens l’acte de construire ou encore l’assemblée générale. « 2019 a aussi été une année de lobbying. L’activité s’est stabilisée, mais de nouvelles mesures et dispositions mettent à mal cette affirmation. » Le président de la FFB de la Vienne a rappelé les changements induits par la dernière loi de finances avec ses bonnes nouvelles (le prêt à taux zéro, la prime pour la rénovation énergétique …), mais aussi ses complexités (la fiscalité réduite sur le gazole non routier, le calcul des charges, les dispositif Pinel, Malraux et Denormandie …). « Il y a une incitation à la rénovation, mais cette complexité peut impacter le comportement des ménages en la matière. »

Pour 2020, de nombreux projets sont en construction dans la Vienne : l’Arena, le 35e collège à Vouneuil-sous-Biard, les chantiers du CHU de Poitiers, les rénovations du campus de l’université, mais aussi les travaux concernant les logements sociaux, la restructuration des quartiers des Couronneries ou de la gare à Poitiers … « De nombreuses entreprises locales sont concernées et c’est une très bonne nouvelle, mais il reste que nos marges demeurent insuffisantes. Elles sont quasi stables malgré la reprise, alors même que les salaires sont en progression dans un contexte de pénurie de main d’œuvre et de hausse des prix. Il faut y porter attention. »

Retrouvez la suite de l’article dans le n°5 du 30 janvier 2020.

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Actualité

En haut