Connect with us

Le campus aéronautique et transport décolle

prométée

Actualité

Le campus aéronautique et transport décolle

Afin de mutualiser meurs expertises et savoir-faire, l’université de Poitiers, l’Isae-Ensma et le CNRS ont décidé de conjuguer leurs efforts et de se structurer au sein d’un Campus aéronautique et transport.

prométée

Afin de mutualiser meurs expertises et savoir-faire, l’université de Poitiers, l’Isae-Ensma et le CNRS ont décidé de conjuguer leurs efforts et de se structurer au sein d’un Campus aéronautique et transport. Cet ensemble a pour but de rassembler ces acteurs sous une même bannière et de dynamiser la formation, la vie étudiante, la recherche ainsi que les transferts vers les entreprises.

L’une des premières pierres à cette structure est le développement de la plateforme de tests Prométée 2 (Programmes et moyens d’essais pour les transports, l’énergie et l’environnement), sur la Technopole du Futuroscope. « C’est une installation de pointe à l’échelle de la recherche internationale, confirme Fabien Godeferd, directeur adjoint scientifique de l’INSIS-CNRS. Son expertise permet de lever des verrous scientifiques et techniques, sur un spectre large de problématiques. Il n’y a pas d’équivalent en matière d’équipements existants sur un seul site et dédiés aux sciences de l’ingénieur. » La volonté d’irriguer le territoire a également été soulignée. « Cette volonté commune de structurer la formation et la recherche permettra d’intensifier les relations avec le privé et de former plus d’étudiants en sciences de l’ingénieur et notamment par le biais de l’apprentissage. »

Roland Fortunier, directeur de l’Isae-Ensma a également évoqué ce dernier point. « Pprime est le leader dans son domaine et Prométée 2 doit lui permettre de le rester. Quant au campus, nous pourrons nous appuyer sur lui pour faire évoluer nos modèles de formation et notre recherche.

La formation par apprentissage est aussi l’occasion d’évoluer dans nos relations avec l’industrie, d’approcher plus d’ETI et de PME. Grâce au FuturoLab, il sera ainsi possible de tester des innovations technologiques, mais aussi pédagogiques et sociétales. Ces rencontres entre école, chercheurs, entreprises et étudiants viendront enrichir et s’intégrer au campus. »

A côté des bâtiments abritant actuellement Promotée 1, un deuxième ensemble sera construit, dont les travaux démarreront en 2020. « Nous aurons ainsi un plateau technique sophistiqué autour de tout ce qui a trait aux moteurs d’avions et de fusées, avec notamment deux axes : réduire les nuisances et améliorer la performance énergétique, indique Yves Gervais, directeur du laboratoire Pprime. C’est une véritable mise en commun de compétences sur différentes problématiques. » Parmi les bancs d’essais, il y aura des déménagements et des nouveautés. Les installations permettront d’aborder la combustion, la résistance thermique, l’aérodynamisme, le bruit, les nouveaux matériaux … « C’est une plateforme très importante pour nous aujourd’hui, mais surtout pour demain. » Pour construire cet ensemble, 8 millions d’euros seront investis par la Région Nouvelle-Aquitaine.

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut