Connect with us

Le Département a voté son plan de relance

département vienne

Actualité

Le Département a voté son plan de relance

Le conseil départemental de la Vienne a dédié la semaine à l’étude de son plan de relance.

Le conseil départemental de la Vienne est réuni en session du 29 juin au 3  juillet. Cette semaine a commencé par une minute de silence à la mémoire d’Emmanuel Chambord, ex-maire de Pleumartin et ancien conseiller départemental. « C’est une session un peu extraordinaire que nous avons cette semaine », introduit le président de l’assemblée Bruno Belin. Après les élections municipales, il réaffirme d’abord le soutien du Département aux collectivités, communes comme intercommunalités. « Nous vous soutiendrons dans vos projets d’aménagement du territoire, tout en veillant à l’équilibre territorial. »

Il a tenu a souligné le rôle des maires dans cette crise et l’importance des relations tissées avec la préfète ou l’ARS. « Il faudra qu’ensemble nous puissions évaluer notre fonctionnement dans cette période, regarder comment les choses se sont passées, comment nous nous sommes adaptés dans différents domaines et comment cela nous a affecté. »

Bruno Belin évoque également les propositions de la convention citoyenne. « Je souhaite que d’ici septembre, nous regardions commission par commission ces différentes propositions, que nous puissions exprimer notre avis et peut-être en reprendre certaines à notre compte. »

Le président de la Vienne souhaite également un travail autour de la santé. « Avec la crise, avec le Ségur de la Santé, il y a des messages que nous ne pouvons ignorer. Il faut en parler et voir ce, qu’à notre niveau, nous pouvons enclencher, produire et proposer. »

Un plan de relance attendu

Cette semaine, le Département de la Vienne examine notamment son plan de relance. « Je voudrais d’abord soulever le sujet du grand âge avec les réflexions en cours sur un plan Vieillir autrement. Il faut avoir conscience que la moitié de la mortalité liée au Covid, l’a été en ehpad. Nous devons donc travailler sur ce sujet et celui du maintien à domicile. Mais, dès à présent, nous souhaitons remercier toutes celles et tous ceux qui se sont impliqués, notamment par une gratification de 500 € des acteurs qui opèrent à domicile. »

Le plan de relance touche de nombreux secteurs. « La consommation et l’investissement sont les deux axes de ce plan. Ils ont structuré ce que nous allons proposer. Nous avons voulu nous concentrer là où les acteurs vont avoir un rôle fort à jouer sur le redémarrage de l’activité. Il y a ainsi les communes. En soutenant les maires et leurs projets, c’est un signe fort pour l’emploi local et la proximité. Il y a également le tourisme qui est notre marque de fabrique, avec des mesures pour accompagner les touristes, mais aussi notre soutien au projet de Futuroscope 2. Grâce à l’Arena, une autre histoire est en train de s’écrire. L’objectif est de donner au visiteur l’occasion de passer du temps dans notre département. Le tourisme est une vraie chance en matière économique. Avec 300 millions d’euros d’investissement, 2,5  millions de visiteurs par an, 450 emplois directs et indirects d’ici 2025, quelle collectivité peut, dans cette période, proposer un tel plan. Ce n’est plus une vision à 2026 qui est proposée, mais à 2050. Nous projetons notre territoire dans le futur et ce que vous allez décider cette semaine en sont les prémices. »

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut