Connect with us

Le Futuroscope prêt à redémarrer

futuroscope

Actualité

Le Futuroscope prêt à redémarrer

Après trois mois d’arrêt, le Futuroscope est prêt à ouvrir ses portes aux visiteurs le samedi 13 juin. Tout à été fait pour rassurer les touristes et sécuriser les équipes.

Après une « longue hibernation de trois mois », le Futuroscope est prêt à ouvrir ses portes aux visiteurs le samedi 13 juin, « avec beaucoup d’enthousiasme, admet Rodolphe Bouin, directeur du parc. Nous sommes très contents de revoir nos visiteurs. » Tout à été fait pour rassurer les touristes et sécuriser les équipes. 

A partir du 15 mars, le parc a fermé ses portes et près de 700 personnes sur 805 équivalents temps plein ont été mises au chômage partiel. Parmi les missions, les équipes restées en télétravail réfléchissaient au protocole de déconfinement. « Cela fait deux mois que nous adaptons notre plan en prenant en compte les mesures gouvernementales et en concertation avec les professionnels du secteur, nos collaborateurs et les services de l’Etat. L’objectif est de rouvrir progressivement. » Ainsi, il a fallu calculer des jauges d’exploitation acceptables, les niveaux d’accueil possibles sans remettre en cause l’aspect sanitaire, les pertes de capacité que cela entraînera … « Compte tenu de la surface du parc, de la distanciation à respecter, mais aussi voulant offrir la possibilité de faire au minimum 8  attractions aux visiteurs pour garantir une expérience satisfaisante, la jauge a été estimée à 7  000 personnes. Sur ce premier weekend, nous serons à 4 000 personnes. Nous serons fermés la semaine pour tirer les conclusions de cette première expérience, puis au fil des weekends, nous pourrons augmenter cette jauge. Tout cela se fera progressivement », souligne le directeur. Ainsi, le parc sera ouvert les weekends des 13-14 et 20-21 juin, puis tous les jours à partir du samedi 27 juin, jusqu’au 13 septembre inclus. 

Pour coordonner les nouvelles procédures, une direction temporaire sanitaire a été mise en place avec un responsable journalier et un référent sanitaire par direction. Un protocole spécifique a été élaboré pour chaque attraction en fonction de ses spécificités. Les capacités d’accueil ont été revues. L’usage des lunettes 3D étant compliqué à maintenir, quatre attractions sont désormais en 2D. Quelques attractions sont complètement fermées : Sébastien Lœb Racing Xperience, l’Arena Fun Xperiences, ainsi que les Yeux Grands Fermés et plusieurs jeux de Futuropolis.

Distanciation et mesures de protection 

Pour accueillir au mieux les visiteurs et respecter cette jauge, aucun billet ne sera vendu sur place et les personnes ayant déjà leur sésame doivent enregistrer leur date de visite en ligne. Une réservation obligatoire des places dans six attractions incontournables a été mise en place grâce à l’application de file d’attente virtuelle Lineberty. « Il y a des moins, mais il y a aussi des aspects positifs. Ce sont des conditions différentes, mais l’expérience Futuroscope sera bien au rendez-vous », promet Rodolphe Bouin. 

La distanciation sera aussi appliquée sur les parkings. Dans les restaurants, le port du masque sera obligatoire dès lors qu’il y a déplacement, tout comme dans les boutiques. Dans les deux cas, la capacité globale est réduite de 50  %. 

Côté salarié, chaque personne a bénéficié d’une formation de deux heures aux gestes et aux mesures en place. Certains espaces de travail ont été réorganisés, tout comme les vestiaires, les salles communes, le restaurant d’entreprise … Des moyens de protection sont fournis, ainsi qu’une gourde ou les documents de synthèse des protocoles. Les plannings ont été ajustés et certains horaires décalés. 

Un protocole de nettoyage strict a été activé. « C’est un budget nettoyage multiplié par 4. » Ces coûts supplémentaires comprennent aussi l’achat de gel, masques. 200 points de distribution de gel hydroalcoolique ont d’ailleurs été disposés dans le parc. 50 postes sont créés pour venir renforcer les équipes de restauration et faire respecter les mesures de distanciation sur les parkings ou le parc. 

Un protocole d’intervention spécifique a été également mis en place par rapport à la venue d’entreprises extérieures sur le parc. « Je suis assez optimiste sur la reprise et notre souhait est que nous le fassions tous ensemble. »

Plus de photos sur notre page Facebook.

Plus : Notre article : Avant l’ouverture au public du parc du Futuroscope, la porte-parole du Gouvernement, Sibeth Ndiaye et le secrétaire d’Etat chargé de la protection de la santé des salariés contre le Covid-19, Laurent Pietraszewski sont venus prendre le pouls du site, vendredi 5 juin, lors d’une visite en Vienne.

Plus dans Actualité

En haut