Connect with us

Le Grand Atelier, le nouveau nom du musée de Châtellerault

musée châtellerault

Actualité

Le Grand Atelier, le nouveau nom du musée de Châtellerault

Implanté depuis 1998 sur le site de l’ancienne Manufacture à Châtellerault, le musée est en pleine transformation. Pour coller à cette nouvelle donne, il fallait un nouveau nom : le Grand Atelier, musée d’art et d’industrie de Châtellerault.

musée châtellerault

Implanté depuis 1998 sur le site de l’ancienne Manufacture à Châtellerault, le musée est en pleine transformation. Désormais, ce n’est plus une, mais trois collections que cet espace accueillera. Pour coller à cette nouvelle donne, il fallait un nouveau nom : le Grand Atelier, musée d’art et d’industrie de Châtellerault. « Il nous fallait un nom générique pour rassembler les trois collections. Nous nous sommes donc appuyés sur le site et son histoire, explique Maryse Lavrard, vice-présidente de Grand Châtellerault en charge du patrimoine. Le bâtiment étant un des trois plus grands ateliers qu’il reste de la Manufacture, le nom en a logiquement découlé. Il rappelle son implantation et s’intègre aux autres dénominations. » Toute la réflexion a été menée par les services de l’agglomération, en interne. Pour compléter le nom, il fallait un visuel. « L’idée était d’avoir une visibilité plus importante, de se rapporter au bâtiment, indique Florian Haoudmon, graphiste pour Grand Châtellerault. Dans la recherche de symboles, dans les plans des bâtiments, l’une des formes qui nous a tout de suite parlé a été le shed, la toiture en dents de scie des usines. » Trois rectangles inclinés (comme les trois collections) forment ainsi un attribut graphique impactant. Décliné ensuite en logo et en trois univers, la nouvelle identité visuelle va peu à peu s’imposer.

Un musée, trois espaces

L’espace Auto-Moto-Vélo s’appuie sur un fonds de plus de 200 véhicules et objets, le tout dans un nouveau parcours. L’espace dédié à la Manufacture d’armes de Châtellerault permettra de retracer l’histoire locale, de donner à voir ses savoir-faire, son environnement social. Enfin, l’espace dédié au Cabaret du chat noir est la collection la plus importante en France sur ce sujet, en s’appuyant sur le fonds du châtelleraudais Rodolphe Salis. La scénographie devrait donner plonger le visiteur dans une expérience inédite. Ce nouveau musée, le Grand Atelier, ouvrira officiellement ses portes le 9 novembre. « L’ambition est d’aller chercher du public au-delà de Châtellerault, indique Maryse Lavrard. Avec l’identité, les collections, il nous fallait quelque chose de fort dans le milieu des musées français. L’objectif est bien de doubler le nombre de visiteurs, qui oscille entre 12 à 15  000 aujourd’hui. »

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut