Le Laboratoire Rivadis s’offre la Chine

Publié le 5 octobre 2018 | Entreprises

rivadis

Après avoir cédé les droits de la marque Saint-Gervais Mont-Blanc au géant mondial de la beauté L’Oréal, le groupe Laboratoire Rivadis a choisi de se recentrer sur ses marques propres, Rivadouce, Milton et Auriège, tout en visant la Chine pour sa croissance.

Derrière la marque Rivadouce se cache le groupe familial Laboratoire Rivadis, implanté à Louzy dans les Deux-Sèvres. L’histoire commence à Thouars en 1971. Michel Rival, un pharmacien passionné et bienveillant crée la marque Rivadouce bébé pour les maternités. Fort de son succès, il élargit la gamme à toute la famille et du B to B, il se lance dans le B to C.

Véronique et Christian Lainé prennent les rênes de l’entreprise deux ans plus tard. Ils développent, produisent, distribuent et commercialisent la marque Rivadouce, rachètent la marque anglo-saxonne Milton, tentent l’expérience avec la marque Saint-Gervais Mont-Blanc, mais la revendent  fin 2016 au géant mondial de la beauté L’Oréal. En 2014, le groupe reprend la marque Auriège et c’est leur fils Benjamin Lainé qui gère la filiale à Paris. Aujourd’hui, l’entreprise produit plus de 450  références soit 9  millions d’unités par an.

rivadis

Rivadouce innove dans l’huile de massage

Le dernier investissement est une nouvelle machine de conditionnement (450 000 €) pour une dernière huile de massage conçue avec 99  % d’ingrédients d’origine naturelle, une innovation pour le milieu médical. « C’est une huile très utilisée pour le traitement des escarres, explique Frédéric Adam, directeur général de la société. Cette machine va nous permettre de produire 3  millions d’unités par an. »

Rivadouce propose plus de 28 produits différents, grand public et médical confondus, elle emploie 120 personnes sur le site de Louzy dont 7 personnes pour son pôle de R & D et  20 à Nantes. En 2017, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 43 M€. Sa marque Rivadouce étant le vaisseau amiral de l’entreprise, c’est d’ailleurs avec cette marque que le groupe a choisi de conquérir un nouveau territoire.

Rivadouce en Chine et en pharmacie

« Cela fait deux ans que nous travaillons sur le projet et nous sommes heureux de voir les premiers conteneurs partir. Nous avons de grandes ambitions pour la Chine. » Autre challenge, c’est le lancement de la gamme Rivadouce bébé en pharmacie. « Les pharmacies deux-sévriennes commencent à jouer le jouer. Notre prochain défi est d’être plus connu au niveau du grand public. » 

Lydia de Abreu

Partenaire : Inovis asset management