Le Palais de Justice engage son avenir

Publié le 27 juin 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Une

Payant

justice poitiers

Lieu unique qui bouleverse la justice en Vienne, le nouveau Palais de justice de Poitiers a été inauguré mercredi 26 juin par la Garde des sceaux, Nicole Belloubet en présence de nombreux élus locaux. Au-delà de la réussite architecturale, la ministre a souligné que le site représentait la justice du XXIe siècle au plus proche du citoyen.

« L’accessibilité est devenue la priorité de ce site. Ici, nous souhaitons accueillir le justiciable dans un lieu unique. Il offre de la souplesse autour des pôles et une organisation différente », a constaté Nicole Belloubet à l’issue de la visite qui a eu lieu mercredi 26  juin. Ravie du travail exécuté, elle a souligné « sa capacité extraordinaire à s’inscrire dans le futur » et « cela n’aurait pas été possible sans l’investissement des élus locaux ».

justice poitiers

13 ans de projet 8 gardes des sceaux

Alain Claeys, le maire de Poitiers est en première ligne et c’était pour lui également un grand moment surtout après les « multiples péripéties qui ont précédé l’inauguration de ce magnifique palais ». Dossier lancé il y a 13 ans par Alain Fouché, le président du Département de l’époque, il avait été oublié dans les placards. En 2008, le maire de Poitiers, Alain Claeys, décide d’acquérir l’ancien lycée des Feuillants pour y installer la future cité judiciaire et plaide la cause auprès de la ministre Rachida Dati. Il faudra attendre 6  ans pour que Christiane Taubira prenne l’engagement de cette installation. En 2016, les travaux sont lancés en présence de Jean-Jacques Urvoas. Le chantier est livré en mars 2019 pour 53 millions d’euros d’investissement. Dès le mois d’avril toutes les juridictions et l’ensemble du personnel de justice (307 fonctionnaires, 65 juges prud’homaux et une trentaine de juges au tribunal de commerce) ont quitté le palais comtal de Poitiers et l’ancien palais ducal d’Aquitaine pour s’installer dans ce nouveau Palais de justice.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management