Connect with us

Le port du masque devient obligatoire en entreprise

masque entreprise

Actualité

Le port du masque devient obligatoire en entreprise

Avec la rentrée scolaire et le retour des vacanciers au bureau, le ministère du Travail a défini un nouveau protocole sanitaire pour les entreprises. Depuis le 1er septembre, les salariés ont l’obligation de porter un masque au sein de leur établissement.

Avec la rentrée scolaire et le retour des vacanciers au bureau, le ministère du Travail a défini un nouveau protocole sanitaire pour les entreprises, qui remplace celui du 24 juin. Depuis le 1er septembre, les salariés ont l’obligation de porter un masque dans leur entreprise. L’enjeu est bien sûr d’assurer la protection des salariés et de limiter la diffusion du virus face à l’épidémie de Covid-19. D’après les derniers chiffres de Santé Publique France, au niveau national, 24 % des foyers de contamination identifiés le sont en entreprise.

Le masque, doit être porté dans tous les espaces de l’entreprise, excepté pour les personnes travaillant dans un bureau individuel. Le port du masque devenant une obligation, il doit être considéré comme un équipement de protection individuelle et sa prise en charge doit être assurée par l’employeur. Le port du masque était déjà une réalité dans de nombreuses entreprises, notamment les commerces. Désormais, il est systématisé, notamment dans les bureaux ouverts. 

Le masque partout

Au centre de relation client Armatis, sur la technopole du Futuroscope, l’un des premiers employeurs privés de la Vienne a ainsi généralisé le port du masque à tous les espaces, notamment quand les collaborateurs sont à leur poste. L’entreprise dès le 27 avril avait mis en œuvre des mesures spécifiques avec si le collaborateur le souhaite une prise de température à l’entrée, le port du masque dans les lieux communs, la mise à disposition de gel hydroalcoolique, l’instauration de sens de circulation … Dans les open space, chaque poste de travail était séparé d’au minimum un mètre, avec une zone de 4 m2 minimum entre chacun, selon les précédentes directives. Cette disposition permettait aux salariés, quand il était à leur poste d’enlever leur masque, notamment au téléphone. Ce n’est aujourd’hui plus le cas sur le site. L’entreprise a fourni des masques réutilisables à chaque salarié et complète cette dotation en proposant également des masques jetables dès l’entrée du site. L’infirmière du site est toujours disponible, des volontaires référents Covid sont également présents pour rappeler les gestes barrière. Le télétravail reste encouragé quand cela est possible. 

Retrouvez la suite de cet article dans le n°36 d’Info-éco 2.0

Plus dans Actualité

En haut