Les 20 ans de la Vallée des Singes

Publié le 19 juillet 2018 | Actualité / Loisirs et détente

vallée singes

Le parc animalier de Romagne fête ses 20 ans. 2018 sera aussi l’année de sa fusion avec Défi Planet’ pour constituer un groupe mêlant loisirs et nature.

Voilà 20 ans que l’aventure du parc animalier de la Vallée des Singes, à Romagne, a commencé. A son ouverture, il ne comptait que 18 espèces de primates, aujourd’hui 34 se côtoient, soit plus de 450  singes. Répartis dans différents espaces, ils circulent librement et le visiteur passe de secteur en secteur le long de sentiers ombragés. Gorilles, chimpanzés, ouistitis, lémurs noirs, gibbons à bonnet, tamarins à mains rousses, maki catta  … vont et viennent dans les arbres et au sol. Et depuis 2012, le parc accueille le plus grand groupe de bonobos au monde, soit 25 individus. Les nourrissages sont des moments privilégiés, où le visiteur se retrouve à quelques centimètres des singes et où le soigneur en profite pour partager ses connaissances.

A travers son Conservatoire pour la protection des primates, le parc ne fait pas œuvre de sensibilisation et de protection uniquement sur place, mais aussi à travers de nombreuses opérations dans le monde. Preuve en est du cadre agréable, plus de 800  naissances ont eu lieu sur le parc en 20 ans.

Du 12 au 15 juillet, pour marquer les 20 ans, le parc propose Prim’Arts un festival d’art animalier avec des jeux, une exposition, des projections. Parmi les exposants, il y a Isabel Maïna, dessinatrice-illustratrice, Jean-Charles Maïna, sculpteur-photographe, Nicole Doray-Soulard, céramiste raku et Patrice Quillard, photographe.

Sensibiliser et sauvegarder

Autre actualité, la Vallée des Singes fusionne avec Défi Planet’. Emmanuel Le Grelle et Jean-Michel Brunet ont décidé d’unir leurs forces pour créer un groupe tourné vers la nature et le loisirs. Chaque entité garde sa marque et son indépendance, mais plus de synergies seront tissées entre les sites autour du tourisme au naturel. Dans le même groupe que la Vallée des Singes, se retrouveront le Parc de la Belle à Magné, le musée du Cormenier à Champniers, les hébergements insolites (650 couchages pour 7  000  nuitées par an) et le parc à thème de Défi Planet’ à Dienné. Aujourd’hui, la Vallée des Singes attire 200 000 visiteurs par an et Défi Planet’ réalise 120  000  entrées. A eux deux, ils affichent un chiffre d’affaires de huit millions d’euros, l’objectif est d’atteindre les 10 M€ rapidement et de devenir un acteur touristique incontournable œuvrant pour la sensibilisation du public et la sauvegarde de la planète.

Partenaire : Inovis asset management