Les casernes de Poitiers dans les temps

Publié le 4 novembre 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

caserne poitiers

La visite par le président du conseil départemental de la Vienne, Bruno Belin, du chantier de la caserne de Saint-Eloi à Poitiers, a confirmé que les travaux avançaient bien. Le timing est respecté. Les bâtiments seront, a priori, prêts pour un emménagement en mai 2020. A un mètre des locaux actuels, le nouveau site sort de terre. Le gros œuvre est achevé. La pose des menuiseries est en cours. La réalisation des cloisons de la zone d’hébergement se termine. La prochaine étape est la pose de la charpente de la remise des véhicules.

Les bâtiments existants avaient été inaugurés le 5 mars 1985, mais les missions ont évolué, ainsi que la répartition des effectifs. Les nouveaux locaux seront plus fonctionnels et répondent notamment à la féminisation de la profession. 17 chambres individuelles sont construites, contre 13 auparavant avec des chambrées pour 2 à 4  personnes. La zone de vie a été pensée pour le bien-être des utilisateurs (salle à manger, de sport, de projection  …). « Elle accueillera les volontaires, les professionnels, mais aussi les jeunes sapeurs-pompiers, jusqu’à une trentaine. Ce sont nos futurs volontaires. Il faut que tous s’y sentent bien, c’est important », souligne le lieutenant-colonel Michel Gentilleau, chef du pôle des moyens opérationnels. Pour la partie des véhicules, petite particularité du site, une zone à part est réservée aux ambulances du SDIS. Le standard alerte aura une vue directe sur la sortie des véhicules.

Du côté de la caserne de la Blaiserie (à la place de celle de Pont Achard), le rendu se fera également dans les temps, pour le printemps 2020.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management