Connect with us

Les entreprises s’impliquent pour Traversées

traversées poitiers

Actualité

Les entreprises s’impliquent pour Traversées

Samedi 12 octobre débutera l’événement Traversées et Poitiers sera un terrain d’expression pour l’art contemporain. Les œuvres, créées par une douzaine d’artistes, vont s’installer dans les rues et les bâtiments de la ville. Les entreprises ont mis la main à la pâte.

traversées poitiers

Samedi 12 octobre débutera l’événement Traversées et Poitiers sera un terrain d’expression pour l’art contemporain. Les œuvres, créées par une douzaine d’artistes, vont s’installer dans les rues et les bâtiments de la ville. Pour cette première édition, c’est l’artiste Kimsooja qui a été choisie pour poser son regard sur le patrimoine pictavien.

Le territoire se mobilise pour cette manifestation, à l’instar des entreprises. Si certaines participent sous forme de mécénat, plusieurs d’entre elles ont mis la main à la pâte pour créer les œuvres. La plus impressionnante sera sans doute l’installation Archive of Mind, imaginée par Kimsooja, installée dans la salle des Pas perdus, du Palais des ducs d’Aquitaine. Les Bois du Poitou, à La Ferrière-en-Parthenay a fourni le bois. MDB à Fontaine-le-Comte a construit le plateau de la grande table elliptique, la Ferronnerie d’Art Française à Aslonnes a réalisé les piétements et Le Baron aux Roches-Prémarie a fait les finitions. La magasin Cultura à Chasseneuil-du-Poitou fournira l’argile qui servira au visiteur à former des boules et ainsi construire une constellation collective.

MDB intervient habituellement dans la réhabilitation des parties en bois des châteaux et des églises. L’équipe a ainsi participé à la restauration des portes de Sainte-Radegonde à Poitiers. « Il s’agit d’intervenir dans un monument historique tout en participant à la réalisation d’une œuvre contemporaine, indique Cédric Roth-Meyer, directeur d’MDB (ex-les Métiers du Bois). Cela change de notre quotidien. J’ai également une vraie appétence personnelle pour l’art contemporain. Nous avons été les petites mains de Kimsooja et nous l’avons ainsi aidé à créer son œuvre. » La réalisation du plateau a demandé environ 4 jours de travail et a mobilisé quatre personnes. « Toute manifestation ou initiative qui peut donner de l’intérêt au territoire est bienvenue et nous répondons présent. »

L’entreprise du bâtiment Moreau-Lathus, à Iteuil, s’est elle mobilisé pour les installations de Tadashi Kawamata qui utilise du bois de récupération pour créer des excroissances aux bâtiments, comme des nichoirs accrochés au mur. « Cet événement est un élément d’attractivité pour la ville, un élément différenciant pour le territoire, explique Catherine Lathus, dirigeante de l’entreprise. En tant qu’acteur du territoire, il est important de nous impliquer. C’est aussi permettre aux équipes de se réunir autour d’un sujet autre que purement professionnel, leur ouvrir l’esprit à la culture. C’est une expérience marquante pour Poitiers et qui, je l’espère, continuera. »

La société Bovis, basée à Jaunay-Marigny et spécialisée dans les déménagements industriels et tertiaires va quant à elle, fournir le conteneur qui accueillera les affaires de Kimsooja, face à la cathédrale. Autant d’initiatives pour marquer leur engagement au territoire.

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut