Les industries en Vienne ont pris le bon rebond

Publié le 12 septembre 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes / Entreprises

centrale civaux

Le tissu industriel de la Vienne maille le département, avec des activités diversifiées. L’aéronautique et l’automobile sont deux secteurs très présents. Un pôle sur l’électromobilité émerge.

En 2016, quelques 37 491 établissements sont implantés dans la Vienne. L’industrie compte 2  301  établissements, soit 6,1 % de l’ensemble des activités du département. Le territoire totalise 142  408 emplois salariés, la part de l’industrie étant de 14,8 %, soit 21 040 postes (plus de la moitié étant dans des entreprises de 100 salariés ou plus). L’activité progresse de +1,2 % en un an.

La centrale nucléaire de Civaux est le premier employeur industriel du département. La moitié des établissements industriels sont implantés sur le bassin Châtelleraudais, environ un quart est installé à Poitiers, puis Loudun accueille plusieurs sites importants. « L’industrie irrigue tout le territoire », note Stéphane Daudon, délégué du Medef dans la Vienne.

Aéronautique et automobile

Sur le département, la métallurgie regroupe 310  entreprises, pour 10  900 salariés. Parmi les points forts, la filière aéronautique (notamment défense et spatiale) est très présente avec des établissements de taille importante : Safran, Thalès Avionics, Dassault Aviation, Mécafi, Techman Head. Ils drainent un grand nombre de sous-traitants parmi lesquels AMPC, ABC, Hutchinson, ACH (Ateliers Claude Hamache) … Vient ensuite le secteur automobile avec Valéo Systèmes d’essuyage, Autoliv-Isodelta, Magneti-Marelli, la Fonderie du Poitou Fonte et Saint Jean Industries, AVO Carbon France ou encore Adial. Un pôle sur les batteries et l’électromobilité est en train d’émerger avec EasyLi, Forsee Power, Saft.

Equipements pour l’industrie

Dans le secteur du matériel, une industrie des équipements industriels est présente avec Spirax Sarco (robinetterie industrielle), Stivent Industrie (système de filtration, aspiration et dépoussiérage), Fenwick Linde (matériel de manutention), Sotomet (outils de forage), Sonimat (soudure ultrason) … avec notamment un pôle électricité : Itron, Schneider Electric, Gape-Cemes, ETC. Des fabricants de matériel agricole se sont également développés localement : Blount Civray, Gyrax, Manip’, MCS, ADI Carbures. Des fabricants de matériel pour la construction, le bâtiment sont présents : Sateco (coffrage), Secatol (matériel de manutention pour chantier), Seri et Ari (mobilier urbain), Escalux (escabeau, SARL Blanchard (matériel pour le BTP), Saint-Gobain Weber (produits de façades), Tartarin SAS (béton), Aperam (tôle miroir). Plusieurs entreprises ont développé des produits autour de la filtration : Giron, Société Poitevine de Filtration, Aqseptence Group, Andritz Euroslot. « De nombreuses entreprises réalisent de l’usinage et de la chaudronnerie en sous-traitance pour le tissu industriel local. Bon nombre de petites pièces, d’outillage sont utilisées dans des entreprises voisines de ces TPE. Elles sont généralement peu connues, mais sont un chaînon essentiel dans la production. »

Un tissu diversifié

Autour des menuiseries se retrouvent Solistystem, Fabrix, les Ateliers Rambault, Miroiterie Mélusine, Ecale Métallerie. Du côté de l’impression, il y a APE Etiquettes, Richard-Laleu, Aubin Imprimeur, Papeterie du Poitou – Beaumont Group, Mégatop Imprimerie et sur le papier Delipapier. Dans le secteur médical, il y a B. Braun, Medicoscop, Hacare Medical Interior. La confection résite avec Radiante SAS, Arco, Indiscrète. L’industrie agroalimentaire est présente avec Carambar & Co, Marie Surgelés, Bonilait Protéines, Compagnie Coloniale, Laiterie de Saint-Saviol, Vivonne Viandes, Rannou-Métivier,  mais aussi à travers des établissements plus petits qui allient process industriel et recette artisanale : Milleret, Goulibeur, Biscuiterie Augereau, Crystal Gourmet, Maison Mitteault, Huilerie de Neuville, Tourteaux Jahan…

La Vienne compte des entreprises de niches telles que Altifort-GLI (Gaz Liquid Industrie – Saint-Pierre-d’Exideuil) qui fabrique des réservoirs pour le gaz. Brionne à Dangé-Saint-Romain est spécialisé dans la quincaillerie de la porte et un des derniers fabricants français de poignées. A Ingrandes, Aigle a développé son savoir-faire sur l’injection du caoutchouc et l’a appliqué à la botte.

« L’industrie en Vienne recouvre de nombreuses activités. Globalement, elle se porte bien, tirée notamment par l’aéronautique. Les entreprises ont su évoluer, se renouveler, rebondir et aujourd’hui se développent grâce notamment à l’international. Actuellement, le principal défi est pour beaucoup d’entre elles, le recrutement ou comment trouver le bon profil pour poursuivre son développement. Le deuxième défi est l’intégration des nouvelles technologies et la digitalisation de l’entreprise. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management