Les urbanistes en université à Châtellerault

Publié le 29 août 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

manu châtellerault

Le Conseil français des urbanistes a décidé de tenir la 23e édition de ses universités d’été à Châtellerault, du 29  au 30 août. Avec une quarantaine d’intervenants, plus de 120  personnes aborderont la thématique des villes moyennes au cours de trois conférences, six ateliers et deux tables-rondes. « Travailler ici est un vrai bonheur, commente Philippe Druon, président du CFDU. C’est un terrain d’exercices intéressant. Tout est en proximité, la  gare, la mairie, les lieux de culture, d’éducation, de sport … Comme toutes les villes semblables, il y a ce problème d’évasion commerciale, mais on ressent une véritable douceur de vivre dans ce centre avec des places, des terrasses … Il y a un intérêt de la population pour son centre. Notre problématique en tant qu’urbaniste reste comment faire une ville pour tous et comment faire du lien grâce aux aménagements. Et j’aime le discours tonique de Maryse Lavrard en matière d’urbanisme. C’est le révélateur d’une collectivité qui prend en compte ces problèmes de façon proactive. »

Imaginer la ville de demain

L’université se déroulera entre le Nouveau théâtre, la salle de l’Angelarde et la Manu (au Conservatoire).

Cette manifestation s’inscrit d’ailleurs dans le cadre des animations proposées à l’occasion des 200 ans de la Manu. « L’aménagement du territoire est un sujet important pour nous, souligne Maryse Lavrard, première adjointe au maire en charge de l’urbanisme. Les urbanistes participent à la conception de tout ce qui constitue la vie d’un groupe sur un territoire (les transports, les espaces publics  …), c’est donc intéressant d’avoir des expériences différentes, l’avis d’acteurs qui font de la prospective pour venir enrichir notre propre réflexion et imaginer la ville de demain. Le sujet des villes moyennes a le vent en poupe. Dans un récent sondage, la ville moyenne est la ville idéale pour 43  % des Français. Ils y trouvent tranquillité, sécurité, proximité avec la nature, des transports et un cadre de vie intéressant. Entre les métropoles et le péri-urbain, il y a la place des villes moyennes et c’est la première fois que l’Etat s’intéresse à cette strate avec l’action Cœur de ville. Châtellerault a été une des premières à s’inscrire dans cette démarche. Nous avions commencé une réflexion, mais il nous fallait une structure sur laquelle nous appuyer. Cela a permis de mettre un projecteur sur ces villes de 10 000 à 100 000 habitants qui maillent la France (elles abritent 25  % de la population française). Châtellerault compte 33 000 habitants, mais rayonne sur un territoire qui en comprend 85 000. Cette démarche est vraiment voulue comme une action Cœur d’agglo. Ces différents débats vont venir nourrir notre réflexion, celle des élus et des services et nous permettre de nous poser les bonnes questions. »

Vendredi 30 août, au Nouveau théâtre à 10h aura lieu une table-ronde sur “Les villes moyennes, plébiscitées, ont la vie dure”. A 11h, l’historien et sociologue Jacques Donzelot viendra conclure cette université d’été sur “La crise de la citoyenneté et la question urbaine”.

M. W.

Programme complet : univ-urba-chatellerault

Partenaire : Inovis asset management