L’Historial du Poitou ouvrira en avril 2022

Publié le 8 août 2019 | Actualité / Loisirs et détente

historial poitou

Depuis plus de quatre ans, un nouvel équipement touristique se dessine à Monts-sur-Guesnes. Véritable outil de promotion, l’Historial du Poitou s’emploiera à faire découvrir l’histoire, les lieux qui font ce territoire.

En réflexion depuis 2012, le projet de l’Historial du Poitou entre dans une phase plus opérationnelle avec l’autorisation du contrat de concession. Ainsi, le Département de la Vienne va signer avec la société de projet Aliénor pour la conception, la construction, l’exploitation et la gestion de ce nouvel équipement touristique au sein du château de Monts-sur-Guesnes. L’ouverture est prévue pour avril 2022.

La société de projet est constituée de la SEML Patrimoniale de la Vienne (75 %) et de Sites & Compagnie (25 %), déjà exploitante du Roc aux Sorciers, de la forteresse d’Angle-sur-l’Anglin et de Planète Crocodiles à Civaux. Pour la réalisation du projet, un groupement a été constitué avec pour la conception du bâtiment, le cabinet d’architectes Goutal et pour la construction, la société Soporen (basée à Fontaine-le-Comte). Pour la scénographie, La Prod est dans le Pré s’associera avec FMD (Futuroscope Maintenance Développement). L’exploitation sera assurée par la Compagnie du Poitou, filiale de Sites & Compagnie. Le permis de construire devrait être validé avant fin 2019, pour enclencher les travaux début 2020 et une livraison en avril 2022. Le coût total du projet s’élève à 7,2 millions d’euros (dont 2,7  M€ apportés par le Département de la Vienne, 2,1 M€ par Sites &  Cie, 1,4  M€ par l’Etat via la Direction des affaires culturelles et 1 M€ par la Région Nouvelle-Aquitaine). L’objectif est d’accueillir 40 000 visiteurs chaque année.

Le projet s’installe sur plus de 1 000 m2 dans l’aile Ouest et Nord du château. La mairie, la chapelle et la tour abritant un gîte communal ne sont pas concernés.

Vivre une expérience

L’entrée se fera par l’actuel office du tourisme, au rez-de-chaussée de l’aile Ouest du château. A droite, une costumerie prendra place, et l’accès au toit sera transformé en une terrasse offrant une vue sur l’ensemble du site. Au dessus de l’accueil, le premier étage comprendra deux salles. Dans l’actuelle salle des poutres, un banquet au temps d’Aliénor d’Aquitaine sera reconstitué à l’aide de mappings vidéo mêlant images, sons  … pour une projection d’environ 15 minutes. « L’idée est vraiment de faire vivre une expérience au visiteur, tout en se basant sur des faits historiques validés par le comité scientifique présidé par Jean-Marie Augustin. A nous d’apporter ce côté ludique et accessible à tous, notamment grâce au numérique », explique Denis Brunelière, directeur de la SEML Patrimoniale. En face, la Galerie des portraits décrira les habitants de l’époque médiévale (un moins, un soldat …), mais aussi les figures illustres du Poitou qui ont émaillé cette période. La mezzanine retracera l’histoire du château de Monts-sur-Guesnes.

Pour passer de l’aile Ouest à l’aile Nord, dans l’angle du château, une immense carte du Poitou, agrémentée de vidéos, sera déployée pour permettre de replacer les lieux emblématiques du territoire et donner à voir cet espace. La pièce suivante mettra en lumière de manière plus détaillée 10   lieux patrimoniaux emblématiques du Poitou tels que l’Abbaye de Saint-Savin, le village d’Angle-sur-l’Anglin, la Cité de l’Ecrit de Montmorillon ou encore l’Abbaye de Charroux … « L’objectif de l’Historial est de s’adresser à tous, des enfants, aux parents, en passant par les passionnés d’histoire et de donner envie au visiteur d’aller voir les sites en vrai, de créer un appétit pour le territoire, pour son histoire, car il y a de la matière. »

Dans l’aile Nord, une passerelle permettra de dominer la salle du Ruban du temps, donnant un aperçu des grands événements qui ont fait le Poitou. Le visiteur accèdera alors à une nouvelle salle souterraine, creusée dans le fossé du château, pour découvrir le Poitou lors de la Guerre de Cent ans. Une grande fresque vidéo permettra une immersion à cette époque. De retour dans la salle du Ruban du temps, le visiteur pourra parcourir les différentes dates qui ont marqué le territoire, de la préhistoire, à la période contemporaine, en passant par la Renaissance. Derrière chaque date, le visiteur pourra accéder à des connaissances plus détaillées. Enfin, dans la cour se tiendra le Village des enfants. Le site n’accueillera pas d’objets de collection. « L’Historial du Poitou sera un lieu vivant qui permettra un voyage interactif dans le temps, indique Bruno Belin, président du département de la Vienne. Il sera le lieu d’une présentation dynamique de faits historiques qui se sont déroulés sur notre territoire. » 

M. W.

Partenaire : Inovis asset management