Managers … développez votre posture de coach !

Publié le 5 janvier 2015 | Actualité / Coaching

origae

Le terme « coach » est passé dans le langage courant. Dans la publicité où il est considéré comme un conseiller… « Je suis votre coach minceur. » Dans l’entreprise où il est souvent confondu avec un expert dans un domaine technique (« coach en web marketing », « coach financier »). Le manager lui-même s’identifie facilement à un coach : « Je coache une équipe de 12 personnes… » Mais quelles sont les différences concrètes entre manager et coach ?

Le manager vise à atteindre des résultats à travers une équipe dont il est hiérarchiquement responsable. Il est donc attentif au respect de l’objectif opérationnel. A ce titre, il focalise son action sur les éléments qui influencent directement les résultats, principalement les processus métiers. Il anime son équipe, donne des consignes, explique, impose souvent les solutions. Il détient le pouvoir et le partage peu avec ses équipiers.

La mission du coach d’équipe est toute autre : optimiser le fonctionnement de l’équipe, développer son autonomie et sa performance. Le coach ne travaille pas sur ce que l’équipe produit dans le cadre de son activité, mais il travaille sur l’équipe elle-même. Il  ne se veut donc pas un expert du métier de son client, comme le serait un consultant, mais un expert des relations humaines en entreprise. Il est centré sur les personnes, non pas sur les processus métiers. Sa légitimité est le fruit d’une expérience significative en entreprise dans des fonctions de management, doublée d’une formation spécifique au coaching individuel et d’équipe. Le coach questionne et n’impose pas son point de vue ou sa perception des choses. Il permet à l’équipe un autodiagnostic, une prise de conscience de ses limites et de ses difficultés. Il met les équipiers en capacité de décider pour eux-mêmes et pour l’équipe, afin de développer son efficacité.

Le coach sportif d’une équipe nationale ne fait pas autre chose quand il propose à ses joueurs de se mettre « au vert ». Il ne cherche pas à apprendre leur métier à des professionnels bourrés de talent et à l’ego surdimensionné. Il sait effectivement ne pas être le meilleur technicien dans tous les compartiments du jeu. Sa valeur ajoutée provient essentiellement de sa capacité à apprendre à ses joueurs à travailler ensemble, à développer une ambition collective à travers des ambitions individuelles. Il cherche à associer les bonnes personnes pour un résultat optimum. Non pas forcément les meilleurs dans tous les domaines, mais ceux dont l’intégration sera la plus harmonieuse, pour former une équipe et non pas une somme d’individualités.

Messieurs les managers, la clé de la performance de votre équipe réside paradoxalement dans votre capacité à sortir de votre rôle de manager et emprunter une posture de coach. Sachez passer d’une position haute de décideur à une position basse libérant l’autorégulation au sein de votre équipe. Abandonnez votre casquette de producteur, cette zone de confort dont vous maîtrisez les contours, au profit d’un rôle de facilitateur. Accordez à votre équipe la permission d’oser et le droit à l’erreur. C’est à cette condition que vous développerez la créativité de vos équipiers et la puissance de votre équipe.

Contact : Christophe Vincent, coach certifié, catalyseur des équipes performantes – Tél : 06 88 15 54 23 – email : cvincent@origae.com

Partenaire : Inovis asset management