Mr Bot répond à vos questions

Publié le 23 avril 2019 | Entreprises / Une

mr bot

La start-up Mr Bot conçoit et réalise des agents conversationnels pour les sites internet des entreprises et collectivités. Avec sa nouvelle offre Trizzy, elle cible la problématique des déchets.

Sur les sites des grands groupes, le chatbot s’affiche sous forme d’un personnage animé ou d’une zone de dialogue intitulée “Posez-nous une question”. Sur les réseaux sociaux, il se multiplie pour aider les internautes à résoudre un problème, à commander des produits ou à se diriger vers le service le mieux adapté. Le concept est en plein développement et Romain Bouiller l’a bien compris. Passionné de digital et d’innovation, cet ingénieur en informatique a créé Mr Bot en 2017, après un an de recherche et développement.

L’agence est spécialisée dans la conception et la réalisation d’agents conversationnels. « Nous accompagnons nos clients dans la mise en place de ces nouveaux outils basés sur l’intelligence artificielle et la reconnaissance du langage naturel. » EDF, Engie, la Mission locale de Paris … lui ont déjà fait confiance. Si aujourd’hui, ils sont trois dans la société, un réseau de designers, rédacteurs et développeurs les accompagne. L’agence a notamment passé un partenariat avec Simplon, réseau d’écoles qui propose des formations gratuites pour devenir développeur à des personnes éloignées de l’emploi.

Développer de nouvelles opportunités

Originaire d’Angoulême, après un passage à Paris, Romain Bouiller a décidé de revenir en Charente. Accompagné par EurekaTech — la technopole de GrandAngoulême —, hébergé à la pépinière d’entreprises sur Saint-Michel, Mr Bot a intégré Start Innov’ — le programme d’accélération du SPN, le réseau des professionnels du numérique. « Je souhaitais structurer mon développement et je bénéficie ainsi d’un réseau d’experts, de soutien et de conseils. »

Le jeune dirigeant a ainsi pu travailler à mettre au point une nouvelle offre : Trizzy. « L’enjeu est de pouvoir, à l’échelle d’un territoire, répondre à toutes les questions sur les déchets, mettre en avant les initiatives locales. Don, revente, recyclage  … il y a de nombreux acteurs qui sont prêts à revaloriser ces objets et gisements. Mais, souvent les informations sont dispersées. L’objectif est qu’à travers Trizzy, les particuliers aient accès à tous ces renseignements de façon simple et instantanée. » Ainsi, la personne trouve comment jeter tonte, peinture, barquette plastique, pot de yaourt, lave-vaisselle … tout est détaillé. « Les règles changent d’un territoire à l’autre, il est souvent difficile de s’y retrouver. A travers cette solution, la personne a accès à une expérience interactive, presque ludique et apprend en même temps. Ce n’est plus un formulaire, mais une manière différente d’échanger, complémentaire à ce qui existe déjà. » La solution s’adapte aux grandes agglomérations comme aux petites intercommunalités. Elle devrait d’ailleurs être testée sur GrandAngoulême, Bordeaux Métropole et prochainement dans des territoires du Poitou et des Charentes. Pour présenter sa nouvelle offre aux collectivités, Romain Bouiller sera présent au Salon des maires d’Ile-de-France en avril (du 16 au 18) et après ça, avec la Région Nouvelle-Aquitaine, à Viva Technology (16  au 18 mai), le rendez-vous des start-ups et de l’innovation à Paris.

M. W.

Partenaire : Inovis asset management