Nouveautés et festivités pour les 30 ans du Futuroscope

Publié le 2 mars 2017 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente / Une

futuroscope

Après une saison record en 2016, le Futuroscope se prépare à une belle année pour ses 30 ans. De nouvelles attractions, un concours, des rencontres, des concerts … le programme des événements est réjouissant.

2016 aura été une très belle année pour le Futuroscope. Avec 1,9 million de visiteurs (soit 80 000 de plus par rapport à la saison précédente) et un chiffre d’affaires dépassant pour la première fois les 100 millions d’euros, 101  M€ exactement (en hausse pour la 3e année consécutive), le Futuroscope conforte sa place de deuxième parc d’attractions en France. Pour les vacances de la Toussaint, il a aussi passé le cap des 50 millions de visiteurs depuis sa création en 1987. Le Futuroscope est bien une locomotive touristique qui profite à tout le département. « 38 % des visiteurs vont sur un autre site que le parc : Poitiers, la Vallée des Singes et l’abbaye Saint-Savin pour le trio de tête », souligne Dominique Hummel, le président du directoire du Futuroscope.

Des nouveautés

La nouvelle grande attraction, L’Extraordinaire Voyage, a été inaugurée mi-décembre et remporte déjà tous les suffrages. Inspirée du Tour du monde en 80 jours de Jules Vernes, elle propose aux visiteurs de se rendre, les pieds dans le vide, aux quatre coins du monde. Avec une note de 9,3/10, elle passe ainsi devant Arthur, l’aventure 4D. « Grâce à l’Extraordinaire Voyage, aux 30 ans, à plus de communication, nous espérons pour cette saison franchir la barre des deux millions de visiteurs. Depuis octobre, nous avons attiré 25 000 de plus par rapport à la saison précédente. Mais nous restons prudents. »

Parmi les nouveautés, le parc débute la saison avec sur le parc une exposition des illustrations de Vincent Callebault « Villes 2050 ». « C’est un architecte dingue. Pour ses bâtiments, il s’inspire du biomimétisme. » Il imagine ainsi des villes à la fois esthétiques et tournées cers l’écologie de demain. Le visiteur peut ainsi se projeter et rêver à travers ces projets architecturaux grandioses.

En avril, le magicien Bertan Loth reviendra avec un nouveau spectacle d’illusions : Illusio, un destin magique. Inspiré de la magie nouvelle, les nouvelles technologies y sont utilisées et notamment des hologrammes.

Des événements

Le dimanche 21 mai, le département fera la fête. La journée débutera par une course festive sur la Technopole du Futuroscope : une Happy Color Run. Sur 5 kilomètres, à chaque passage, de la poudre colorée  (100 % naturelle et biodégradable) est jetée sur les coureurs dans une ambiance fun et festive. A l’arrivée, un concert sera donné par les DJ issus de l’école du Normandoux. A 17 h, la journée se poursuivra par une fête des voisins. Le Futuroscope accueillera les habitants pour un pique-nique convivial. Cette journée sera aussi dédiée aux retrouvailles. En effet, tous les anciens salariés, près de 10  000, sont invités à se retrouver. Le dimanche 28  mai, le Marathon Poitiers-Futuroscope aura un ton particulier avec un nouveau parcours.

Le mercredi 31 mai, date de l’inauguration officielle 30 ans plus tôt, un hommage particulier sera rendu à René Monory, président de Département de la Vienne et fondateur du Futuroscope. « Il nous fallait un temps fort autour de cet homme, pour mettre en avant sa détermination et sa force de conviction. »

Le samedi 10 juin, la gastronomie sera à l’honneur. Le chef étoilé Joël Robuchon a imaginé un Trophée des futures étoiles. Trois élèves de huit lycées hôteliers de Nouvelle-Aquitaine vont s’affronter sur des recettes établies par le chef à partir de produits locaux. Un jury constitué de grands chefs récompensera les meilleures recettes.

Le samedi 24 juin, un grand concert gratuit aura lieu dans le parc, en partenariat avec la radio NRJ. Une dizaine d’artistes devraient se succéder.

En bonus, un site internet (sites.ina.fr/futuroscope/) a tout spécialement été conçu pour permettre au grand public de voir et revoir des reportages télés liés à l’histoire du Futuroscope. En partenariat avec l’Ina, l’institut national de l’audiovisuel, 50 archives sont disponibles revenant sur les 30  ans d’histoire.

Et pour la fin de l’année, le Futuroscope travaille déjà sur la nouveauté de l’année prochaine. Le visiteur sera le copilote de Sébastien Loeb grâce à un casque de réalité augmentée.

M. W.

Partenaire : Inovis asset management