Les offices de l’habitat dénoncent un modèle en danger

Publié le 19 octobre 2017 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

hlm

L’office public départemental Habitat 17 et ses homologues communautaires de La Rochelle et Rochefort ont manifesté devant la préfecture, mardi 18  octobre, en réaction aux projets du Gouvernement. Devant la préfecture, le directeur financier d’Habitat 17 a joué la musique de Star Wars à la trompette, comme pour prévenir du danger qui guette le monde de l’habitat social, selon les bailleurs sociaux. Une baisse des APL est annoncée de 50  à 160 € par mois au 1er janvier 2018 et dans le Projet de loi de finances (PLF), la volonté du gouvernement est d’imposer une baisse des loyers aux offices HLM en compensation. Pour le bailleur départemental Habitat 17, « cela représente une perte de recettes de 2,3  millions d’euros », a calculé sa présidente, Dominique Rabelle.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management