Connect with us

Orion Technologies purifie l’eau

orion technologies poitiers entreprise

Entreprises

Orion Technologies purifie l’eau

La société commercialise des solutions écologiques : un anti-calcaire (Aquabion) et un anti-boue (Drag’eau) pour traiter les eaux de chauffage qui deviennent alors claires comme de l’eau de source.

orion technologies poitiers entreprise

La société commercialise des solutions écologiques : un anti-calcaire (Aquabion) et un anti-boue (Drag’eau) pour traiter les eaux de chauffage qui deviennent alors claires comme de l’eau de source.

« On installe, on oublie », explique d’une formule Bruno Mestdagh le créateur de la SARL Orion Technologies, basée sur le Biopôle à Poitiers.
Pour l’anti-calcaire, il s’agit d’un petit tube en acier placé sur l’arrivée d’eau froide. Il libère des particules de zinc qui modifient le calcaire. Ce dernier devient moins corrosif et se dilue plus dans l’eau. « La peau après la douche n’est pas forcément plus douce car contrairement à un adoucisseur le calcaire n’est pas enlevé de l’eau. Quand on fait le ménage, il s’enlève plus facilement un peu comme du talc, s’amuse le chef d’entreprise. A Poitiers l’eau est calcaire, il y a donc un marché. Le calcaire se calcule dans l’eau en degrés TH. A Poitiers c’est 30 à 35 degrés TH, Mirebeau c’est même 40 degrés TH. Une eau douce c’est 7 degrés TH. » C’est écologique et durable et il n’y a ni chimie ni filtre.

L’installation est quasi à vie. Le procédé intéresse les particuliers, mais aussi les hôtels, les maisons de retraite ou encore les hôpitaux. Ces anti-calcaires ont d’ailleurs été installés dans 600 cottages du futur Center Parcs du Nord Vienne. Orion Technologies vend ses deux procédés dans le Grand Ouest de la France. La vente est destinée aux professionnels car il faut l’installer, mais des particuliers peuvent l’acheter directement. Au Salon de la croissance verte à Poitiers (6 et 7 novembre), un nouveau anti-calcaire sera présenté, plus simple d’installation.

Un anti-boue efficace
Pour le désemboueur, c’est le même procédé. Pas de produits chimiques, mais un tube à fixer après la chaudière. L’eau passe dans le tube et purifie l’eau qui est en circuit fermé. Les boues se forment à la longue surtout dans les planchers chauffants. « C’est un phénomène de corrosion, explique Bruno Mestdagh. Résultat, les radiateurs ne sont pas chauds partout. Une fois mis en place, ce dispositif anti-boue purifie l’eau. Dans ce cas, le tube réorganise la molécule d’eau, c’est comme une eau de source qui se régénère. » L’eau passe en fait sur un champ de fréquence entre des céramiques et des ampoules remplies d’un liquide à base saline. Une fois en place, pas besoin d’entretien, le tube agit pour toute la vie.
J.-P. G.

More in Entreprises

En haut