Pascale Martin, l’ambassadrice du Haut Poitou

Publié le 7 juin 2018 | Actualité / Portrait / Une

Payant

pascale martin

Native de Mirebeau, elle connaît son territoire comme sa poche, attachée à son charme et désireuse de valoriser ces atouts, elle vient de lancer en ligne, Hop, un annuaire doté d’un moteur de recherches géolocalisées.

Une association, un artisan, une salle des fêtes, en quelques clics, il est possible de trouver la personne ou l’entreprise dont vous avez besoin dans le Haut Poitou. Si la création d’un annuaire en ligne n’a rien d’innovant, la démarche de Pascale Martin est purement citoyenne. Attachée, voire amoureuse de son territoire, elle a trainé ses guêtres dans tous les coins et recoins du Mirebalais et des environs. Après son bac, en 1978, elle a tout naturellement intégré l’entreprise familiale, Stivent Industrie. « J’ai toujours travaillé aux côtés de mon père. Pendant les vacances, j’étais au bureau et les weekends, il m’apprenait à souder. Nous étions très proches. » Une fois bien formée, il lui a confié les rênes de l’entreprise. En 1988, elle devient la présidente de l’entreprise, son mari et fidèle complice, l’a rejoint comme technico-commercial. « Nous avions fait le même cursus, l’entreprise était comme notre troisième enfant. Tout se faisait sereinement. Nous avions 25 salariés et nous étions toujours en croissance. » En 2005, Pascale Martin perd son époux, au-delà du choc et de la tristesse, elle décide de poursuivre son activité pour ne pas sombrer. Le travail étant dans sa nature, elle reprend le chemin de l’entreprise et choisit d’apporter une nouvelle corde à son arc et crée un bureau d’études. « Nous avons lancé nos produits propres et ainsi décroché de nouveaux marchés. C’était trépidant, mais épuisant. J’ai commencé à chercher un repreneur. »

Doucement, mais sûrement, la transmission de Stivent se passe en quatre ans. Nous sommes en 2012, Pascale Martin peut enfin souffler, elle s’envole pour plusieurs mois en Amérique latine.

Ressourcée, elle revient en force et décide de s’associer à sa fille Eva pour créer une nouvelle activité dans le design industriel. Forte de son expérience professionnelle et de son réseau, ajoutés à la créativité de sa fille, Pascale Martin décide d’aller plus loin dans leur démarche et lance en 2014, l’Agence de Com au cœur de Mirebeau, au pied de l’église. « C’est une suite logique dans notre évolution. Après avoir imaginé de nouveaux produits, il est intéressant de le partager en communiquant, nous sommes là pour poursuivre son développement. »

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management