Connect with us

Patrice Mancino à la barre de Radio Pulsar

mancino

Actualité

Patrice Mancino à la barre de Radio Pulsar

Après 17 ans à Reuters, Patrice Mancino est le nouveau directeur de Radio Pulsar. Attiré par la vivacité du territoire, il espère continuer à mettre en avant les initiatives locales.

mancino

Après 17 ans à Reuters, Patrice Mancino est le nouveau directeur de Radio Pulsar. Attiré par la vivacité du territoire, il espère continuer à mettre en avant les initiatives locales.

Arrivé depuis quelques jours, Patrice Mancino a pris la suite de Sylvain Cousin à la direction de Radio Pulsar, basée à la Maison des étudiants, sur le campus de Poitiers. « Je ne connaissais pas Poitiers, mais c’est très chouette. Les étudiants, l’offre culturelle avec le Tap, le Confort Moderne, l’important réseau associatif, la vie économique  … j’ai été très attiré par cet écosystème et la vivacité du territoire. » Il a à ses côtés trois personnes (dont la nouvelle journaliste Anaïs Greusard), 180  bénévoles et de nombreux partenaires institutionnels comme privés. « Radio Pulsar est une radio associative, certes, mais ce n’est pas juste un club radio, c’est une radio avec des contenus professionnels, un encadrement. C’est offrir aux bénévoles de bonnes conditions de diffusion. Les points forts sont la musique et les actus, ainsi que la mise en avant ces nombreuses initiatives locales. »

Le milieu des radios associatives ne lui est pas inconnu. A l’université de technologie de Compiègne, parmi ses activités extra-scolaires, il crée, avec d’autres camarades, une radio à l’école : Radio Graf’hit.

Il ne finira pas ses études, mais grâce à cette expérience et de fil en aiguille, il entre à l’agence de presse Reuter. Il sera d’abord à la l’indexation et à la gestion de la base photographique. Reuter fournit du contenu pour ses clients, alimente leur fil info, en face, il faut produire un texte accompagné d’un graphique ou une photo. L’agence prend le virage de l’internet, il faut adapter les contenus au web. En 2016, il quitte l’agence. « Je ne me retrouvais plus dans l’entreprise. Je saturais de ce milieu qui était plus gouverné à la calculatrice qu’à l’humain … Je voulais retrouver de la proximité. » Entre temps, Patrice Mancino se consacre à son micro-label QuiXote-Music, qu’il a créé en 2007.

Une information de proximité

Aujourd’hui, il s’agit d’assurer le fonctionnement de la radio. « Il y a tout à inventer pour solidifier la structure sans perdre les racines qu’elle a construites. Dans une ville étudiante comme Poitiers, il y a souvent des écarts entre différents groupes de population. La radio doit s’employer à construire des passerelles entre la ville et les étudiants, entre les entreprises et le public, entre l’université et les acteurs du territoire. Il faut faire se croiser ces différentes sphères. » Il voudrait ainsi encourager les entreprises à utiliser la radio pour se faire connaître, mettre en avant des entrepreneurs, ne serait-ce qu’au sein de l’université. « Les étudiants dans leur parcours, doivent pouvoir utiliser la radio comme un support médiatique dans leurs études pour parler d’un projet, de recherche … Nous n’avons pas besoin de sensationnalisme, mais de mises en perspective, d’informations, de retours d’expériences qui vont alimenter la réflexion de l’auditeur. Nous pouvons apporter de nombreuses choses à l’antenne comme hors antenne. L’univers des possibles est ouvert et c’est une richesse rare. A nous de le transmettre, aux auditeurs à écouter. »

Mathilde Wojylac

Radio Pulsar c’est sur 95.9 et en direct sur le site www.radio-pulsar.org.

Continue Reading

More in Actualité

En haut