Connect with us

Place Ludique anime le territoire de la Vienne

Entreprises

Place Ludique anime le territoire de la Vienne

Amener le jeu partout où c’est possible, là où il n’y en a pas, voilà la volonté de Claire Chouvellon et Cécile Copin avec Place ludique.

place ludique

Amener le jeu partout où c’est possible, là où il n’y en a pas, voilà la volonté de Claire Chouvellon et Cécile Copin avec Place ludique.

Les deux jeunes femmes ont créé leur activité de ludothèque itinérante sur la Vienne. Elles se sont rencontrées lors de leur année de formation à Bordeaux. Pour toutes les deux, c’est une reconversion professionnelle. Claire Chouvellon était animatrice de démarches participatives à la coopérative d’activités Oxalis. Cécile Copin travaillait dans une crèche associative. « Nous avions des projets professionnels différents au départ, mais notre rencontre a fait bouger les lignes », explique Claire Chouvellon. Finalement, la ludothèque est itinérante (elles disposent d’un local de stockage à Neuville-de-Poitou) et se pose à la demande des communes, d’une association, d’une entreprise, d’un particulier. « Nous ne voulions pas nous contenter de prêt, mais créer des espaces de jeu, inviter tous les âges à jouer. »

A la création de l’activité, Claire Chouvellon connaissant déjà le fonctionnement d’une coopérative, entraîne Cécile Copin dans cette démarche. « Nous ne souhaitions pas prendre le statut d’auto-entrepreneur, car nous voulions vraiment travailler ensemble. Ce qui est plaisant avec ce statut, c’est d’être à la fois travailleur et décideur. » Voilà donc un an, qu’elles ont lancé leur activité, elles sont coopératrices chez Oxalis. « La coopérative nous permet de nous créer un réseau, de partager le secrétariat, la gestion, mais surtout des valeurs communes axées sur l’humain. »

Les deux ludothécaires proposent tout un panel de jeux : motricité, construction, réflexion, rapidité, déduction, en bois … « Pour les 6-10 ans, nous avons construit des espaces symboliques (aventurier, chantier et pâtisserie, vétérinaire est en préparation). Ce sont des espaces où intuitivement l’enfant va prendre un objet et va pouvoir inventer une histoire pour jouer seul ou avec les autres. Les objets sont choisis pour inviter au jeu. Cela va plus loin que la simple dinette. Le cadre permet d’encourager l’imaginaire et la construction d’une histoire. Cela ne peut se faire que quand l’enfant est dans l’échange entre 6 et 10 ans. » Les deux femmes interviennent lors d’animations ponctuelles (en médiathèque, pour un repas, une fête de quartier, un festival, un comité d’entreprise  …) ou de façon plus régulière (temps d’activité péri-scolaire, centre de loisirs, crèche, prison …). « Nous allons jusqu’à créer une ludothèque éphémère sur deux jours dans une commune. » Elles dispensent aussi des formations, par exemple pour les bibliothécaires de la Vienne. Dans les projets, elles aimeraient acquérir un camion pour leurs déplacements.

M. W.

Plus sur : placeludique.com.

place ludique

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Entreprises

En haut