Connect with us

Le Poitou marketing et com’ de survie

marque poitou

Actualité

Le Poitou marketing et com’ de survie

Avant de penser au mariage, la Vienne et les Deux-Sèvres ont préféré le Pacs pour une fusion plus en douceur. Lancée officiellement à Bougon, le 23 juin, la marque Poitou a pour vocation d’identifier et de valoriser l’attractivité des deux départements.

marque poitou

Avant de penser au mariage, la Vienne et les Deux-Sèvres ont préféré le Pacs pour une fusion plus en douceur. Lancée officiellement à Bougon, le 23 juin, la marque Poitou a pour vocation d’identifier et de valoriser l’attractivité des deux départements.

« Pour exister, il faut faire parler de soi » et comme la Vienne et les Deux-Sèvres ne sont pas victimes de leur succès, le sénateur, Jean-Pierre Raffarin leur avait susurré à l’oreille l’idée d’une fusion. Pour certains, la Vienne, c’est la capitale de l’Autriche, pour d’autres le 79 est le département voisin des Yvelines le 78 … Au nord de la Nouvelle-Aquitaine, les deux départements souffrent d’un manque d’identité et c’est pourquoi ils ont choisi de regarder vers le passé pour mieux avancer vers l’avenir.

En introduction, avant la présentation du logo, le président des Deux-Sèvres, Gilbert Favreau s’est prêté à un rapide cours d’histoire sur le domaine du Comte du Poitou qui comprenait à l’époque les trois départements, Vienne, Vendée et Deux-Sèvres. « A la révolution française, ce Poitou a été démembré pour devenir le haut et le bas Poitou, jusqu’à ce que Niort se manifeste et demande la création d’un département qui lui ressemble. » Aujourd’hui, la Vendée, « suffisamment connue » sur le plan touristique n’a pas souhaité être de la partie dans la création de cette marque de territoire. Néanmoins, après la diffusion du logo sur les réseaux sociaux certains internautes ont souligné que le cœur inscrit dans le « P » rappelait celui de la Vendée.

A quoi ça sert ?

Le territoire du Poitou existe par son histoire et souhaite désormais surfer sur une nouvelle vague. « Nous voulons un Poitou moderne, ajoute Bruno Belin, président hyperactif de la Vienne. Un Poitou dynamique, qui accueille et tend les bras ! Le Poitou est bien placé, à la périphérie de la Nouvelle-Aquitaine à nous de lui donner toute son ampleur. » Pour commencer l’opération séduction, le Poitou a présenté son visuel. Un joli « P » majuscule aux formes arrondies — avec au centre un généreux cœur — est accolé à la marque Poitou, le tout sur un fond rouge. « La couleur est exploitable sous différentes version, note Gilbert Favreau. Notre marque Poitou est le moyen de développer notre attractivité tout en renforçant l’attachement de ses habitants. »

Les prochaines étapes se résument par la création d’un groupement d’intérêt public (IGP) dès cet été, en septembre les premiers droits d’utilisation de la marque seront attribués et en janvier 2017 seront présentés les premiers produits labelisés Poitou.

Lydia De Abreu

Plus dans Actualité

En haut