Connect with us

Le Poitou fait son show à Paris

poitou

Actualité

Le Poitou fait son show à Paris

Née en 2016 au salon international de l’agriculture à Paris, la marque Poitou se devait de revenir en force cette année. Venus des Deux-Sèvres et de la Vienne, ses produits, ses producteurs étaient mis à l’honneur, au sein du pavillon Nouvelle-Aquitaine.

poitou

Née en 2016 au salon international de l’agriculture à Paris, la marque Poitou se devait de revenir en force cette année. Venus des Deux-Sèvres et de la Vienne, ses produits, ses producteurs étaient mis à l’honneur, au sein du pavillon Nouvelle-Aquitaine.

Née en 2016 au salon international de l’agriculture à Paris, la marque Poitou se devait de revenir en force cette année. Samedi 4 mars, le Poitou, ses produits, ses producteurs étaient mis à l’honneur, au sein du pavillon Nouvelle-Aquitaine. Venus des Deux-Sèvres et de la Vienne, élus, représentants des chambres consulaires, acteurs du tourisme … tous étaient présents pour porter haut les couleurs du territoire et une même cause : l’attractivité du Poitou. « Le Poitou est à Paris !, acquiesce Bruno Belin, le président du Département de la Vienne. C’est un moment de rencontres, pour parler gastronomie certes, mais aussi histoire, culture, tourisme … » Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne et fervent promoteur de son territoire était ravi : « Le Poitou, c’est une identité à faire vivre, une adresse géographique, une histoire, une marque … L’Aquitaine est devenue nouvelle est dans cette grande région, il y a un Nord qui se rassemble, qui fait vivre son territoire. Il y avait déjà une relation affective, mais la Vienne et les Deux-Sèvres ont décidé de regarder dans la même direction avec le Poitou. »

poitou

Des produits fers-de-lance

La marque va identifier des produits, des services, des évènements, des sites qui font l’identité, la notoriété et la diversité du Poitou, les acteurs qui font vivre le territoire. 200 premiers porte-drapeaux sont en train d’être mobilisés d’ici juin. Au SIA, le broyé du Poitou, la route du chabichou, la race parthenaise, l’agneau du Poitou-Charentes, le beurre AOP Charentes-Poitou, les vins du Haut-Poitou  … c’était la fête des papilles. « La promotion de la marque Poitou passera par la promotion des produits, remarque Jacques Baudon, président du syndicat des vins du Haut-Poitou. L’AOC est une marque de reconnaissance et fédère aujourd’hui près de 55 producteurs. Au sein de la marque, il faut que les produits avec un signe de qualité, soient en tête de gondoles pour se faire remarquer et attirer toujours plus. »

Entre la Blonde d’Aquitaine et les Bazadaises, voilà 10 ans, que la Parthenaise a obtenu le label Rouge. Aujourd’hui, cela couvre 145 éleveurs et 2 600 vaches par an. « Le label a 10 ans, mais il porte ses fruits aujourd’hui. Nous ne devons pas nous arrêter là, tout en veillant à maintenir l’équilibre en qualité et sur la juste rémunération des éleveurs, indique Patrice Poublanc, président de l’Association de promotion et de valorisation de la Parthenaise. La marque Poitou, c’est un plus, nous sommes ouverts, comme pour l’appartenance à la Nouvelle-Aquitaine. Il faut mettre tout ça en cohérence. »

Le célèbre baudet DD du Pwatoo était le premier du genre à sa création en 2015. Aujourd’hui, il est « en pleine forme !, annonce son créateur Jean-Philippe Vriet, associé à Frédéric Trouvat. Nous voulions mettre en avant une identité douce et rigolote, apporter de la fantaisie et du dynamisme au Poitou. C’est une identité qui perdure, que nous essayons de faire vivre. Et pour preuve, le pouvoir d’attraction de DD ne fait que s’amplifier ! »

M. W.

Plus de photos sur notre page Facebook.

poitoupoitou

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Actualité

En haut