Pour apprendre en s’amusant, suivez Philibert et Astrid

Publié le 27 juillet 2018 | Entreprises / Une

dubreuil

Emmanuel Dubreuil a imaginé un jeu de 7 familles ludique, éducatif et local. Pour découvrir Poitiers et Bordeaux, Philibert et Astrid guideront petits et grands. D’autres villes sont en préparation, ainsi qu’une application.

Aux caisses de supermarchés, à l’office de tourisme, dans les librairies ou encore dans certains commerces de Poitiers, deux petits personnages ont fait leur apparition sur des jeux de 7 familles : Philibert et Astrid. Il s’agit de découvrir la ville avec eux. Le concept est né de l’imagination d’Emmanuel Dubreuil. Après avoir géré le karting de Migné-Auxances pendant dix ans, l’envie d’entreprendre dans l’édition a rattrapé ce Vivonnais. « Mes parents étaient fabricants d’encre. J’ai baigné dans la couleur durant toute mon enfance et j’ai notamment fait plusieurs stages dans l’impression et l’édition. » Il veut trouver un produit qui soit à la fois ludique, éducatif et local. Parmi plusieurs propositions, il conçoit un jeu de 7  familles.

Dans l’aventure, il est rejoint par son frère Benoît, vidéaste qui se charge de rassembler les informations, de faire les recherches et sa belle-sœur Christine, photographe et graphiste qui s’occupe des visuels et des aspects créatifs du projet. Lui s’attèle à la partie développement et commerciale. Après 18 mois de travail dont dix de tests, les trois associés ont crée en mars, les Editions Philibert et Astrid (les prénoms des deux enfants d’Emmanuel) et ont lancés deux jeux de 7 familles, un sur Poitiers et l’autre sur Bordeaux. « Nous sommes d’abord partis des deux villes que nous connaissons le mieux. Le principe est d’apprendre en s’amusant. Si à travers le jeu, les enfants voire même les parents retiennent un monument, un personnage ou une spécialité de la ville, le pari est gagné. »

En septembre, les Editions sortiront Nantes, Toulouse, Rennes et la Bretagne. « Nous avons 17  projets dans nos cartons. A raison d’un ou deux jeux par mois, nous espérons couvrir 30 à 35  villes d’ici fin 2019 et une centaine par la suite. Nous avons d’ores et déjà de très bons retours sur les deux premières. Il y a une vraie appétence pour le local. »

Découvrir en s’amusant

L’autre force des Editions Philibert et Astrid est de partir des envies des enfants. « L’objectif est de découvrir la ville à travers leurs yeux. Ils ne retiennent pas les mêmes choses que les adultes, il faut rester accessible, ludique, avec des choses qui leur parlent, mettre un peu d’histoire, mais pas trop. » Ainsi, parmi les familles, il y a la catégorie “Chouette balade”, “A table”, ou encore “Les copains du monde” (les villes jumelées), “Les camarades d’école” (les personnages illustres ayant fait leur étude localement), ainsi que “J’apprend le Poitevin”. « Le jeu est idéal pour entretenir la relation parents-enfants, recréer du lien, être un pont intergénérationnel. » Emmanuel Dubreuil espère également sortir d’autres produits autour de Philibert et Astrid, comme un cahier de coloriage.

L’idée est aussi de faire de ces deux petits personnages des ambassadeurs du territoire, que les touristes français et étrangers découvre la ville par leur intermédiaire. Pour aller plus loin, une application va également être lancée début 2019 et proposera une visite de la ville à destination des enfants, accompagné de Philibert et Astrid. « L’application devrait permettre de découvrir la ville autrement. Il y aura bien sûr les photos issues de nos cartes, mais aussi un détail amusant sur un monument, une spécialité pour les enfants … Je crois à l’alliance du terrain et du virtuel. Ainsi, sur les cartes, un QR Code pourra être ajouté pour renvoyer à plus d’informations sur une église ou un personnage et faire ce lien entre application, jeu, visite et découverte. Nous souhaitons faire le pont entre culture, tourisme et apprentissage. »

Si Emmanuel Dubreuil vend aux particuliers via les magasins, les stations d’autoroute, les partenaires touristiques, il s’adresse aussi aux entreprises pour un cadeau aux clients, aux salariés. Les collectivités pourraient également être intéressées pour les écoles, les bibliothèques ou dans le cadre d’un jumelage. Ainsi, Philibert et Astrid vont devenir les compagnons de jeu de tous les enfants.

M. W.

Plus sur : www.philibertastrid.com.

Partenaire : Inovis asset management