Progresser comme dirigeant avec le CJD

Publié le 23 avril 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes

CJD

Accompagner et faire progresser le chef d’entreprise dans ses compétences et son métier, voilà le rôle du Centre des jeunes dirigeants.

Le Centre des jeunes dirigeants est la plus ancienne association patronale en France, créée en 1938. L’antenne départementale Poitiers-Châtellerault a été initiée dans les années 1980 et est présidée par Michaël Ferrec depuis juillet 2017. Elle compte 52  membres et une dizaine de seniors associés.

Progresser ensemble

Les membres sont issus de tous les secteurs, avec un poste en situation de management (dirigeant, cadre dans un établissement public ou privé …). « Le CJD est là pour accompagner les dirigeants à apprendre leur métier, à endosser leur rôle, à progresser grâce à la confrontation avec leurs pairs, à aborder des problématiques communes (gestion, ressources humaines, management  …), indique Michaël Ferrec. C’est important de pouvoir comparer nos expériences à celles des autres. » Les cinq piliers du CJD sont la formation, l’expérimentation, le développement, l’engagement et la réflexion. « Nous nous assurons de l’engagement de chaque candidat. La progression de chacun est un véritable objectif. La personne doit donc être totalement impliquée dans cette démarche. »

L’association organise une rencontre par mois à laquelle viennent s’ajouter des réunions en commission. Elle propose également une formation par an, organisée au niveau régional. Sur deux jours sont abordés des thèmes spécifiques : la gestion des équipes, le management, le développement personnel … « L’objectif du CJD est d’accompagner et faire progresser le chef d’entreprise dans ses compétences et son métier. Nous abordons et lui présentons de nouveaux outils. » Le CJD aborde la performance au sens global du terme, aussi bien en économie, que sociale, sociétale ou environnementale. « C’est ainsi mettre l’économie au service de l’Homme, que notre activité de dirigeant fasse sens, s’intègre à un système vertueux. »

Jouer collectif

Soucieuse de transmettre les bonnes pratiques, de s’ouvrir le club intervient aussi au sein de l’Institut des hautes études de l’éducation et de la formation sur par exemple comment animer une réunion.

Le CJD participe également à l’organisation de l’événement Entreprises en Vienne. « Il y a une dynamique importante entre réseaux. Nous nous connaissons de mieux en mieux. Après Top Réseaux, Entreprise en Vienne, Cadres en Vienne, il y a la volonté d’aller plus loin dans la réalisation de projets communs, de mettre en avant le territoire. Chaque association a ses atouts, il est intéressant d’avoir cette couverture et cette mixité sur le département. Tout le monde souhaite jouer collectif. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management