Réhabiliter le donjon de Montreuil-Bonnin

Publié le 19 juillet 2018 | Actualité / Loisirs et détente

montreuil-bonnin

A l’ouest de la Vienne, entre Lavausseau et Vouneuil-sous-Biard, le château de Montreuil-Bonnin espère remettre un toit à son donjon pour le sauver.

Haut lieu de l’histoire du Poitou, le site mêle architecture médiévale et militaire. Le château de Montreuil-Bonnin aurait été construit pour le fils de la fée Mélusine. Les premières traces datent du XIe  siècle, mais le château actuel aurait été bâti au XIIe siècle, sous les Plantagenêts. Son histoire se poursuit pendant les Guerres de religion. De nombreuses personnalités sont passées par ce lieu : Aliénor d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion, Blanche de Castille, Saint-Louis ou encore Henri IV. Le lieu est un avant poste pour la protection de la ville de Poitiers. Il va également abriter un atelier monétaire. Seulement quatre sites en France permettaient de frapper monnaie, Montreuil-Bonin était l’un d’eux.

A la Révolution, il est démantelé et sauvé de la ruine par un rachat. Il est classé monument historique en 1940. « Ce château est dans ma famille depuis 155 ans. Nous l’avons repris avec mon mari en 2012 », explique Isabelle Dupont, la propriétaire. Chaque année, avec l’architecte et la Drac, direction régionale des affaires culturelles, des travaux sont réalisés.

La voute du donjon s’est effondrée et les planchers des trois étages n’existent plus. Dans les murs de trois mètres d’épaisseur, un escalier est taillé. Des conduites de cheminées sont encore visibles. Avec l’effondrement, le donjon est désormais ouvert aux aléas climatiques et des pierres s’échappent régulièrement. « Nous ne pouvons pas ouvrir au public, c’est trop dangereux. »

Le donjon du château de Montreuil-Bonin a donc été sélectionné pour bénéficier des gains du Loto du patrimoine. « C’est une très bonne idée. En Angleterre, cette formule marche très bien. Chacun participe ainsi à la sauvegarde de l’histoire française. Nous sommes très touchés d’avoir été retenus. La remise en état du donjon nous semblait inaccessible, aujourd’hui, le projet devient réalisable. » Il s’agirait d’enlever la végétation et de refaire la voute, mais en bois à la place de la pierre. Ensuite, le plancher sur les trois niveaux pourra retrouver sa place. Ce projet se monte à 510 000 €.

Actuellement, un sentier pédestre permet de faire le tour du site. Des panneaux pédagogiques évoquent l’histoire et l’architecture du lieu. Plusieurs restaurations ont permis de réhabiliter les remparts et une grange à l’intérieur du site. Le logis Renaissance est en très bon état. Sa location finance l’entretien et certains travaux. De plus, les Amis du château organisent des concerts ou restitutions médiévales pour faire vivre et connaître le site.

M. W.

Site du Château de Montreuil-Bonnin.

Partenaire : Inovis asset management