Connect with us

Rénovation énergétique : soutenir les particuliers

rénovation

Actualité

Rénovation énergétique : soutenir les particuliers

La rénovation de l’habitat privé est l’un des objectifs de la Région, qui souhaite apporter une aide à l’ensemble de la population de Nouvelle-Aquitaine.

rénovation

La rénovation de l’habitat privé est l’un des objectifs de la Région, qui souhaite apporter une aide à l’ensemble de la population de Nouvelle-Aquitaine.

La Région Nouvelle-Aquitaine a repris un dispositif déjà existant dans l’ex-Poitou-Charentes, valorisé à un million d’euros, pour l’étendre au Limousin et à l’Aquitaine. « L’objectif est de réduire de 30 % la consommation d’énergie et des gaz à effet de serre, tous secteurs confondus, présente Françoise Coutant, vice-présidente chargée de la transition énergétique. Et d’augmenter dans le même temps de 32 % les énergies renouvelables. » Insistant sur le potentiel existant en région, en matière d’habitat, mais aussi de transports, elle explique : « Tout cela est transversal, on ne peut pas s’occuper que d’un secteur ». Un comité régional s’est réuni le 5  décembre afin de mettre en place des solutions concrètes pour le territoire.

En premier lieu, les élus régionaux ont souhaité s’adresser aux propriétaires privés, une majorité d’habitations pouvant bénéficier d’économies d’énergie. Un dispositif global est ainsi mis en place pour un objectif : la rénovation de 40 000 à 80  000  logements. « Nous proposons une aide financière pour encourager cette rénovation. »

1  500 logements pourraient dans un premier temps en bénéficier. « Il est possible de la cumuler avec d’autres dispositifs, comme celui de l’Anah (l’Agence nationale de l’habitat) par exemple », précise Françoise Coutant. L’essentiel, selon elle, est de faire prendre conscience à la population de l’importance de ces rénovations, sur le plan environnemental et financier. « Un gain de 40  % est quelque chose de réalisable dans une maison de plus de 15  ans, souligne David Dieumegard, directeur d’Artée, l’Agence régionale pour les travaux d’économies d’énergie. Au-delà du confort immédiat, les propriétaires peuvent espérer au bout de 7 à 8 ans un bénéfice financier, avec après 20  ans, des factures moindres sur le chauffage et une plus-value financière en cas de revente de la propriété. » Outre les aspects financiers, l’accompagnement en amont du projet étant une étape primordiale dans la prise de décision des ménages, les efforts se concentrent aussi sur cet aspect.

L. R.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut