Resserrer les relations avec les entreprises

Publié le 6 décembre 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

la rochelle

L’université de La Rochelle, désormais « en compétition internationale, avait besoin d’un positionnement distinctif, une stratégie de spécialisation », a expliqué son président Jean-Marc Ogier, jeudi dernier, au moment de présenter ladite stratégie. Celle-ci vise à concentrer la recherche scientifique sur le Littoral urbain durable intelligent (Ludi), auquel vont dorénavant se consacrer les 600 chercheurs rochelais pour assurer un développement durable en bord de mer. Ce thème va devenir « systémique » pour reprendre une expression chère au président, transversal pour être clair, et impliquera tous les cursus enseignés, de la biologie aux mathématiques, de l’histoire au droit en passant par l’informatique. Avec un seul but, « devenir la référence française en la matière » et l’un des acteurs mondiaux du sujet. Pour y parvenir, l’établissement noue de nombreux partenariats avec les universités d’Europe, d’Amérique et d’Asie du sud-est.

Mineures professionnalisantes

Ce positionnement va aussi rendre l’enseignement supérieur encore plus acteur de son territoire en augmentant ses relations avec le monde professionnel. Ainsi dans un parcours binaire enseignement majeur et mineur, des mineures professionnalisantes seront accessibles en licence. « Certaines sont déjà ouvertes comme “Métiers de l’enseignement – professeur des écoles” ou encore “Économie portuaire et maritime” qui permet aux étudiants de se familiariser et de répondre aux besoins du port de commerce de La  Rochelle. D’autres verront le jour, industrie du futur, tourisme, bâtiment  … », a détaillé le professeur Jean-Michel Carozza.

Campus Innov’

Par ailleurs le dispositif “Campus Innov” va encore augmenter les relations avec les entreprises qui ont besoin de la recherche pour leur développement économique.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management