Retour sur l’odyssée des Mosellans vers la Vienne

Publié le 21 juin 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente / Une

mosellan

Du 5 au 8 septembre, le Département de la Vienne organise de nombreuses manifestations pour célébrer l’épisode douloureux de l’évacuation des Mosellans en septembre 1939. En Vienne ce sont près de 50  000  personnes qui ont immigré vers l’intérieur.

La passion pour l’histoire du président de la Vienne n’est pas un secret de polichinelle. Fin connaisseur du Poitou et de l’histoire de France en général, Bruno Belin a souhaité honorer un épisode douloureux de l’évacuation des 270 000 Mosellans dont 50 000 dans des communes de la Vienne.

C’est au Musée des Armées aux Invalides à Paris, que Bruno Belin et son homologue de la Moselle Patrick Weiten ont présenté le programme rendant hommage à cette période de l’histoire. La voix parfois émue, le président de la Moselle raconte cet exil forcé et précipité qui a laissé des traces. « Nous étions les migrants des années 40, la plupart des Mosellans n’avait jamais quitté leur département. Ce grand repliement constitue un premier jalon traumatique, prélude à la douleur du rapatriement en sens inverse imposé peu après par l’Occupant. Mon grand-père a dû porter l’uniforme allemand, c’était un “malgré nous”. Nous avons ce devoir de mémoire et je remercie le président Bruno Belin de raconter notre histoire. » Aujourd’hui, une trentaine de communes du Poitou maintient un lien fort à travers les jumelages.

Afin d’illustrer cet anniversaire, les Départements de la Vienne et de la Moselle, sous la plume de Karine Dufour ont rédigé un ouvrage “Evacué Mosellans réfugiés dans la Vienne”, il sera présenté lors des trois jours de commémorations en présence de la délégation mosellane.

L. D. A.

Partenaire : Inovis asset management