Connect with us

Vienne : se concerter pour un éolien maîtrisé

eolien vienne

Actualité

Vienne : se concerter pour un éolien maîtrisé

Le comité départemental de l’éolien milite pour plus d’éthique dans les projets et les réalisations.

Le premier comité départemental de l’éolien s’est tenu le 7 septembre sous la présidence d’Alain Pichon, vice-président du Département de la Vienne en charge du logement et de l’environnement. Cette réunion de mise en place initiée par le conseil départemental avec le soutien de l’association des maires de la Vienne et du syndicat Energies Vienne doit permettre de contrer le « développement anarchique de l’éolien sur le département. Il y a un véritable déséquilibre en région Nouvelle-Aquitaine. » A ce titre, les quatre Départements de l’ex-Poitou-Charentes ont adopté une déclaration commune pour une meilleure concertation, coordination et information face à la croissance de l’éolien. « Nous sommes les quatre territoires les plus impactés par ces installations avec un nombre important de réalisations et de projets. Mais nous ne pouvons pas porter tout l’éolien régional. »

Certes, il y a eu la signature du schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet), « mais aujourd’hui, il n’y a pas d’égalité, pas d’équité. Pour autant, dans le cadre du développement d’un mix énergétique, nous souhaitons que cette réflexion se fasse en bonne intelligence, dans la concertation et la transparence. Il est important d’échanger avec l’ensemble des acteurs  locaux, les développeurs, comme avec la population. »

L’éthique comme préambule

Le premier objectif du comité est de faire adopter un charte départementale pour un développement maîtrisé et concerté de l’éolien par les collectivités et les professionnels. « Cette charte donne une méthodologie aux élus, explique Elodie Ribardière Le May, directrice du syndicat Energies Vienne. Le développeur est incité à communiquer toutes les caractéristiques du projet pour permettre aux élus de prendre leur décision en toute connaissance de cause. Les élus d’autre part peuvent pointer des axes à améliorer pour construire un projet qui ai du sens là où il est envisagé. »

Retrouvez la suite de cet article dans le n°37 d’Info-éco, du 11 septembre 2020.

Plus dans Actualité

En haut