« S’enrichir mutuellement avec tous les acteurs du tourisme »

Publié le 30 juillet 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente

isabelle barreau

A la tête de l’Agence de créativité et d’attractivité du Poitou (Acap), Isabelle Barreau, maire de Bonneuil-Matours et élue au Département de la Vienne en charge du tourisme, revient sur les actions menées en 2018 et celles à venir.

Info-éco / Aujourd’hui, quel est le rôle de l’Agence de créativité et d’attractivité du Poitou ?

Isabelle Barreau / Nous sommes l’outil du Département de la Vienne et nous mettons en œuvre le Plan tourisme. Il vise à développer l’économie touristique et rendre le territoire davantage attractif avec comme objectif de générer un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros. Le Département est notre principal partenaire, il intervient à hauteur de 1,4 M€ pour un budget de fonctionnement à 2 M€.

En parallèle, il a fallu clarifier la fonction de l’agence en la mettant en adéquation avec la loi NOTRe. Nous avons décidé de mieux travailler avec les territoires et d’accompagner les projets émergents en proposant une ingénierie et des conseils.

tourisme

Info-éco / Vous avez organisé votre assemblée générale en juin. Que faut-il retenir ?

I. B. / J’ai présenté un rapport d’activités que je n’ai pas. J’ai succédé à Guillaume de Russé à la tête de l’Acap en novembre dernier. L’action capitale de cette année 2018 a été la campagne de promotion dans le métro parisien de février à octobre à hauteur d’une semaine par mois, “La Vienne, pays du Futuroscope”. Ce projet est co-financé par la Vienne et les quatre locomotives du département : le Futuroscope, Center Parcs, la Vallée des singes à Romagne et DéfiPlanet’. Nous avons également mené une campagne départementale sur l’ensemble du territoire, avec le Trésor de Léonard à Monthoiron, la Vallée des singes, le Water Jump à Vivonne et Planète crocodiles à Civaux. Toujours dans cet esprit de promotion, nous avons organisé une campagne pour la valorisation de Tèrra Aventura, le géocaching pour découvrir notre département en s’amusant.

tourisme futuroscope

Info-éco / Comment se définit l’avenir de l’Acap ?

I. B. / Désormais en conformité avec la loi NOTRe, l’agence coordonne ou accompagne des projets, mais ne les finance plus. Pour cela, nous avons fait le pari de travailler avec l’ensemble des acteurs du tourisme, mais surtout avec les grandes agglomérations comme Poitiers et Châtellerault et les communautés de communes. Nous pouvons nous enrichir mutuellement. La Vienne est un beau département, accueillant, nature et à deux pas de la mer. Dès septembre, nous allons mettre en place une nouvelle organisation de l’agence.

Info-éco / Vous allez fusionner avec la Maison du tourisme de Poitiers ?

I. B. / Non pas fusionner, mais nous avons fait le choix de travailler sous le même toit afin que les visiteurs ne se trompent plus. Ici, à l’agence place du marché à Poitiers, les personnes pourront se renseigner sur l’ensemble des animations en Vienne, mais également retrouver toutes les missions régaliennes de l’office du tourisme de Grand Poitiers. En travaillant ensemble, en partageant nos outils et en croisant nos regards, nous proposons une offre plus claire aux touristes.

Propos recueillis par Lydia De Abreu

Partenaire : Inovis asset management