Terra Aventura ou la version moderne du jeu de piste

Publié le 21 septembre 2017 | Actualité / Loisirs et détente

terra aventura

Les comités départementaux du tourisme de Charente et de Charente-Maritime lancent 21 nouveaux parcours de géocaching Terra Aventura, un jeu de piste culturel et familial.

Après les Deux-Sèvres et la Charente, qui propose cette animation depuis déjà deux ans, la Charente-Maritime se lance dans la version moderne et numérique du jeu de piste. Désormais il faut s’équiper d’un téléphone connecté, télécharger l’application gratuite sur le site www.terra-aventura.fr et suivre les indications pour trouver le trésor, qui est un pin’s auquel on accède en déchiffrant des énigmes disposées sur le chemin : en général une boucle de trois kilomètres. Enfin, pas un pin’s, un poï’z, acronyme de Point of interest (point d’intérêt), caché dans un une bouteille en plastique hermétique. Il est également possible d’y jouer à partir d’un GPS de randonnée.

Zart’, Zisséo, Zabeth …

Il existe deux façon de jouer, ou bien en se connectant là où l’on se trouve et voir quel parcours est proposé à proximité ou bien, à l’inverse, en cherchant un parcours sur le site internet et se rendre au point de départ. Car Terra Aventura est un jeu de piste culturel, qui comporte 27 thématiques différentes. Toutes ont reçu un nom particulier commençant toujours par un « z » : Zabeth pour l’histoire et les monuments, Zart’ pour les arts, Zisséo pour le patrimoine maritime, Zegraff pour les arts de la rue … A chaque thème son Poïz, le but étant de les collectionner tous. Mais le but est aussi « de faire découvrir notre patrimoine », a précisé Stéphane Villain, président de Destination Les Charentes, le comité né des deux Charentes depuis le 5 juillet.

« Cela scénarise la ville »

La Charente comptait déjà 14 parcours, dont Zalambic (vins et spiritueux) et en rajouté 10  cette année. La Charente-Maritime lui a emboîté le pas depuis le 10  juin et propose 11 itinéraires, à L’Houmeau, La  Rochelle, Châtelaillon-Plage, Fouras, Rochefort, Saint-Denis-d’Oléron — 11  km qu’il vaut mieux parcourir à vélo —, Saintes, Saint-Sornin-de-Conac, Jonzac, Pons et Matha. Dans chacune de ces villes, l’office de tourisme a été sollicité pour imaginer le parcours et le pourvoir en Poïz à l’arrivée. Cela devrait séduire les touristes. Dans la station balnéaire de Châtelaillon-Plage, « le parcours emmène le visiteur à la découverte de l’architecture balnéaire, apprécie le directeur de la station, Jean-Christophe Mercorelli. Ce jeu correspond à une activité familiale et cela scénarise la ville. » 

O. G.

Pour tout savoir : www.terra-aventura.fr.

Partenaire : Inovis asset management