Tête de Mule se fait mousser au Salon de l’agriculture

Publié le 12 mars 2018 | Entreprises / Une

Payant

Tête de Mule

La brasserie Deux-Sévrienne a reçu deux médailles au concours général agricole pour ses bières artisanales. Son dirigeant, Sébastien Courtin ne compte pas se reposer sur ses lauriers, mais bien investir et sortit une nouvelle recette.

Le Salon international de l’agriculture a fermé ses portes à Paris et les bières Tête de Mule en repartent avec deux distinctions. La triple (la nouveauté de cette année) reçoit la médaille d’or et la blonde est couronnée d’argent, une belle récompense pour la Brasserie du Marais. « C’est une reconnaissance de la qualité de notre travail », note Nicolas Lebreton, brasseur.

L’aventure Tête de Mule commence en 2014 pour son concepteur, Sébastien Courtin. Ancien commercial de la biscuiterie Les P’tits Amoureux, il brassait sa propre bière depuis une quinzaine d’années. Alors, quand le Parc du Marais poitevin lance un appel à projets pour monter une brasserie dans l’ancienne laiterie de Coulon, il s’empare de cette chance pour réaliser l’idée qui lui trottait dans la tête. Après avoir obtenu un diplôme universitaire d’opérateur de brasserie à l’université de La Rochelle, il réunit des fonds, des associés et présente son projet. Ce sera lui. Les nouveaux brassins prennent place et une première bière blonde est produite trois mois plus tard, juste avant l’été.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management