Connect with us

Tous unis pour la rénovation énergétique du bâti public

rénovation énergétique

Actualité

Tous unis pour la rénovation énergétique du bâti public

Le groupe Energies Vienne, l’Agence des territoires, le CAUE, le Département de la Vienne, la fédération du bâtiment et la Capeb viennent de signer des conventions de partenariat pour favoriser notamment la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Le groupe Energies Vienne, l’Agence des territoires, le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement), le Département de la Vienne, la fédération du bâtiment et la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) viennent de signer des conventions de partenariat pour favoriser notamment la rénovation énergétique des bâtiments publics. 

Engagé dans la transition énergétique, le groupe Energies Vienne va réaliser 600 à 800  audits énergétiques sur les bâtiments publics des communes. Ecoles, gymnases, mairies, salles des fêtes … seront ainsi passés au crible. « Aujourd’hui, pour utiliser efficacement l’énergie, il faut produire des installations de qualité. Le public comme le privé, les entreprises comme les particuliers sont dans des démarches d’économies d’énergie et nous nous mobilisons dans ce sens », souligne Marc Loisel, directeur de Sorégies.

Après cette période de diagnostic, l’enjeu est de passer à la réalisation des travaux. L’Agence des territoires comme le CAUE pourront ainsi accompagner les communes à programmer ces travaux, à les planifier. « Nous serons aux côtés des collectivités territoriales pour leur apporter notre appui technique. Nous sommes présents pour leur permettre d’anticiper, de prendre la bonne décision », indique Marie-Renée Desroses, vice-présidente de l’AT86. Les organismes pourront aussi aider dans la recherche de financements, notamment sur des fonds européens ou départementaux (programmes Activ’). 

Favoriser les emplois locaux

Les conventions avec la FFB et la Capeb de la Vienne visent à établir de bonnes relations (allotissement, garantie sur certaines certifications …) et préparer au mieux les artisans à cette activité, notamment via la formation.

Retrouvez la suite de l’article dans le n°7 du 13 février 2020.

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut