Travailleurs détachés : la victoire de l’égalité

Publié le 21 juin 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes / Une

Payant

morin-chartier

Le 29 mai 2018 devient une date historique, le Parlement Européen a adopté la directive des travailleurs détachés défendue par Elisabeth Morin-Chartier, désormais à travail égal, salaire égal. Après beaucoup d’acharnements et de négociations, elle a remporté la lutte contre le dumping social.

« C’est le couronnement de 27 mois de ma vie, introduit spontanément Elisabeth Morin-Chartier, députée européenne et questeur. C’est le fruit d’un travail acharné sur le fond pour connaître le détail de chacun des 28 états membres et le déploiement d’une stratégie incroyable pour arriver à la mise en place de la directive qui impose à travail égal, un salaire sur le même lieu de travail. Nous avons combattu le dumping social et éviter la fracture entre les pays de l’Est et de l’Ouest. » Le 29 mai dernier, la directive sur les travailleurs sociaux proposée par Elisabeth Morin-Chartier (PPE) et sa co-rapporteuse la Néerlandaise sociale-démocrate Agnès Jongerius a été largement voté par 456 voix pour et seulement 147 contre. Pour la petite anecdote, les conservateurs polonais, une dizaine de députés très opposés au projet, ont, par inadvertance, approuvé le texte. Même s’il manque la validation des ministres des affaires étrangères des 28  pays, le texte entrera en vigueur en 2020. « Même si nous avons eu un accord au rabais en octobre 2017 qui nous obligeait à mettre les routiers de côté, nous n’avons pas cédé aux pays de l’Est et trouvé un texte en harmonie pour les accords collectifs. C’est un texte progressiste sur la durée, la rémunération, les primes … Un Hongrois travaillant en France aura les mêmes droits qu’un Français. »

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management