Connect with us

Tripilli veut briller au CES de Las Vegas

tripilli

Entreprises

Tripilli veut briller au CES de Las Vegas

Tripilli met en relation les particuliers qui souhaitent partager leurs bons plans avec des voyageurs qui veulent se simplifier la vie et vivre une expérience authentique. Pour faire connaître leur site, les deux associés vont exposer au CES de Las Vegas.

tripilli

Tripilli met en relation les particuliers qui souhaitent partager leurs bons plans avec des voyageurs qui veulent se simplifier la vie et vivre une expérience authentique. Pour faire connaître leur site, les deux associés vont exposer au CES de Las Vegas.

Clément Fiori et Audrey Menanteau mettent les bouchées doubles pour boucler leur voyage à Las Vegas, au CES, le Consumer Electronics Show, du 5 au 8  janvier, le plus important salon au monde consacré aux nouvelles technologies. Lors de ce grand rendez-vous, ils souhaitent présenter les dernières fonctionnalités intégrées au site Tripilli. Leur plate-forme internet permet aux particuliers de partager leur voyage et de le vendre à d’autres voyageurs.

Voilà deux ans que ces deux jeunes entrepreneurs se consacrent au développement du projet. Après un an de travail, de construction, Tripilli est lancé en octobre 2015 et depuis ils ne cessent de le faire connaître, de l’améliorer.

Suivant tout deux une licence web, Clément Fiori et Audrey Menanteau se sont rencontrés à Arles. Ils sont ensuite partis pour un stage au Canada et sont finalement restés trois ans à Montréal. Avant de rentrer en France, ils planifient un road trip aux Etats-Unis, sur la côte Ouest. « Nous avons sillonné pendant un mois les grands parcs nationaux et notre préoccupation était de savoir où nous allions dormir chaque nuit, note Audrey Menanteau. Nous avions fait une longue préparation, mais une fois sur place, rien ne correspondait. Notre défi, chaque jour, était de trouver un point de chute, mais sans mauvaise surprise. C’est là que nous avons imaginé Tripilli, en nous disant que ce serait super d’avoir l’expérience d’un voyageur et de profiter de ses bons plans. »

Partager une expérience

En rentrant, le couple décide de se concentrer sur le développement du projet. Ils ont alors imaginé et conçu une plate-forme d’échanges pour voyageurs, où chacun partagerait ses bonnes adresses. « Chacun raconte son expérience, construit un carnet de voyage composé de son trajet, des adresses, de ses photos et le vend comme un guide. Le voyageur a ainsi un carnet de route pour l’aider à planifier son propre trajet. Il dispose d’informations claires sans avoir à passer par des heures de recherches ou une agence de voyages. »

Pour autant, les deux associés vérifient toutes les informations que les personnes transmettent avant la mise en ligne. « Il faut que les voyageurs puissent avoir confiance dans leur achat. » Chacun a alors à sa disposition dans un guide numérique les moyens de transports, les activités, les restaurants, les lieux d’hébergements … Aujourd’hui, le site propose près de 400 carnets (pour 2 300 points d’intérêts) et rassemble plus de 1  000  utilisateurs. « Notre communauté grandit petit à petit. Nous avons passé un partenariat avec dix ambassadeurs, dix couples qui partagent avec nous leur voyage autour du monde. »

Voyage à Las Vegas

Et pour gagner encore en visibilité, les deux jeunes dirigeants tentent l’aventure du CES de Las Vegas. « C’est une immense opportunité d’exposer à ce salon. Cela nous permettra de nous faire connaître en France, mais aussi à l’international. Nous cherchons aussi des investisseurs, d’autres partenariats à développer. » Pour participer au salon, ils ont lancé une cagnotte sur Ulule. Dans les projets, ils aimeraient développer une version en anglais de leur site, recruter un stagiaire et pourquoi pas se permettre d’avoir de véritable locaux. « Aujourd’hui, nous avons toutes les compétences en interne pour développer ce projet. Nous sommes complémentaires, Clément plus sur la partie développement et moi sur le design du site, la communication. Nous voulions créer une entreprise ensemble, ce n’est pas toujours simple, notamment au niveau administratif, mais nous apprenons énormément chaque jour. »

Mathilde Wojylac

Pour les soutenir : ulule.fr.

Continue Reading

More in Entreprises

En haut