Un Centre d’études archéologiques en 2021

Publié le 14 décembre 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

paléosite

A ce jour, tous les vestiges sortis de terre par le service d’archéologie du Conseil départemental sont conservés « dans un vieux bâtiment à Saintes », a confié Michel Parent, vice-président du Conseil départemental de Charente-Maritime en charge des affaires culturelles. Des conditions de conservation médiocres qui ont entraîné la dégradation de clefs, pièces de monnaie, d’objets en bois, en cuir et de tissus. En parallèle, le Paléosite de Saint-Césaire (centre d’interprétation de la préhistoire), à proximité de Saintes, qui a décroché cet été le label Qualité tourisme pour cinq ans, « avait besoin d’un nouvel élan », a expliqué le vice-président du Département en charge du tourisme, Stéphane Villain. Tous ces éléments ont conduit à la construction d’un Centre d’études archéologiques au Paléosite.

Espace de conservation

Celui-ci verra le jour au premier semestre 2021 après un an de travaux. Il coûtera 4,7 millions d’euros. D’architecture contemporaine, il affichera « une haute qualité environnementale, avec des matériaux bio-sourcés, bois, isolant en fibre de chanvre, béton produit à partir du calcaire qui sera excavé pour sa construction et toiture végétalisée », a détaillé Patrice Acquier, directeur de l’immobilier au Département.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management