Connect with us

Un nouveau quartier émerge à Châtellerault

ilot laage

Actualité

Un nouveau quartier émerge à Châtellerault

Plus de dix ans après la fermeture de l’école de gendarmerie à Châtellerault, les 3,85 hectares de l’îlot de Laâge sont reconvertis pour accueillir des logements, un parc, de nouveaux services. C’est tout un quartier qui se transforme.

ilot laage

Plus de dix ans après la fermeture de l’école de gendarmerie à Châtellerault, les 3,85 hectares de l’îlot de Laâge sont reconvertis pour accueillir des logements, un parc, de nouveaux services. C’est tout un quartier qui se transforme.

Depuis février les pelleteuses s’activent sur le site de l’ancienne caserne, reconvertie ensuite en école de gendarmerie, rue Louis Braille à Châtellerault. Après le désamiantage, il s’agit maintenant de détruire les bâtiments inutiles à la reconfiguration du site. « Notre priorité était de garder les éléments de mémoire caractéristiques du lieu (le bâtiment principal, les pavillons d’entrée …), indique Jean-Pierre Abelin, maire de Châtellerault. L’objectif est d’intégrer le site au quartier, de l’ouvrir vers la ville. » En 2016, l’Etablissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine avait acquis le terrain, avec les travaux de préparation, l’investissement est de 3 M€. L’organisme accompagne la ville dans l’élaboration du projet et la recherche de partenaires. Deux idées ont été privilégiées pour cet aménagement : mixité sociale et quartier intergénérationnel.

Pour mener à bien ce projet, le promoteur immobilier, Select Immo a été retenu. « Nous nous sommes spécialisés dans la reconversion de sites militaires, de friches et nous aimons les vieilles pierres, souligne Alain Rombaux, dirigeant du groupe Select Immo, promoteur immobilier. Nous sommes sensibles au partenariat et à l’écoute qu’il y a ici. » C’est un investissement de 10 à 12  M€ pour le promoteur.

Le site redessiné comprendra une résidence senior sociale dans le bâtiment principal (pouvant accueillir près de 70 personnes sur les 4  000  m2 disponibles).

« C’est une offre qui n’existait pas en ville », précise Maryse Lavrard, adjointe en charge de l’urbanisme et de la gestion foncière. A la place des deux bâtiments déconstruits, de l’habitat individuel prendra place avec une partie en accession à la propriété. 30  à 35  pavillons et logements verront le jour au fur et à mesure, « à des prix attractifs », tient à préciser le promoteur. Il y a aura aussi un pôle santé dans l’ancienne infirmerie (sur environ 600 m2), ainsi que de nombreux espaces verts. Le terrain accueillera également un commissariat, acté pour mai 2020 et le chapiteau de l’école du cirque, déjà implanté depuis deux ans. « C’est un nouveau quartier qui se dessine, exprime Maryse Lavrard. Nous voterons d’ailleurs prochainement une extension de Cœur de ville, l’opération de revitalisation territoriale pour inclure l’îlot de Laâge. » Les murs d’enceinte une fois démolis, fin juillet, le site pourra enfin s’ouvrir à la ville.

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut