Un premier silo bord à quai pour Soufflet

Publié le 15 octobre 2015 | Entreprises

souffletLe groupe Soufflet a posé la première pierre de son futur silo à blé à La Pallice vendredi 9 octobre en présence des présidents du directoire et du conseil de surveillance. Il entrera en fonction en 2017.

« Ce nouveau silo représentera moins de camion, moins de poussière et plus d’efficacité », a résumé Jean-François Lépy, directeur de Soufflet négoce, l’un des pans du groupe Soufflet, acteur majeur de la filière agroalimentaire française et mondiale.

La première pierre de cette nouvelle cathédrale des céréales a été posée par Jean-Michel Soufflet, président du directoire du groupe, la préfète de Charente-Maritime Béatrice Abollivier et le maire et président de la communauté d’agglomération de La Rochelle Jean-François Fountaine. Ce nouveau silo Soufflet sera le second à La Pallice mais le premier à être construit « bord à quai », sur le quai même de chargement des navires.

Fonctionnement 24h/24

D’une capacité de 63 000 tonnes pour un investissement de 25 millions d’euros, « il permettra de réduire le brouettage entre le silo et les bateau (l’autre silo est installé à environ un kilomètres des quais de chargement, NDLR) et donc notre impact environnemental, a indiqué Jean-François Lépy.

Il sera dédié au blé tendre du Poitou-Charentes et du centre de la France à destination du marché africain. Il pourra aussi répondre à l’augmentation de la taille des navires, notamment des Panamax (200 mètres de long, 35 de large) qui ont une capacité de charge de 60 000 tonnes. Associé à un portique de chargement d’une capacité de 1200 tonnes par heure fonctionnant 24 heures sur 24, il permettra de charger un Panamax en trois jours. Enfin ce silo sera capoté pour éviter les émissions de poussière. » Il soulagera surtout le précédent silo qui ne parvenait plus qu’à grand peine à faire face à l’explosion des stocks de grains. Prévu pour un flux annuel de 700 000 tonnes, il a dû recevoir 1,9 million de tonne de céréales en 2014 !

Avec lui une cinquantaine d’emploi verra le jour au port. Le groupe Soufflet emploie environ 8 000 personnes et présente un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros à travers le monde.

O. G.

Partenaire : Inovis asset management