Connect with us

Une semaine avec Netflix

netflix app apple tv

IE/lab

Une semaine avec Netflix

Acteur incontournable du paysage numérique américain, Netflix a lancé lundi 13 septembre 2014 la version française de son système de streaming vidéo. Retour sur une semaine d’utilisation du petit nouveau en France.

netflix app apple tv

Acteur incontournable du paysage numérique américain, Netflix a lancé lundi 13 septembre 2014 la version française de son système de streaming vidéo. Retour sur une semaine d’utilisation du petit nouveau en France.

Le principe de Netflix est de rendre accessible sur TV, tablette, smartphone, web et console de jeux, une grande sélection de films, séries, dessins animés et documentaires. Trois types d’abonnements existent, afin de laisser le choix au consommateur de sélectionner le mode de diffusion auquel il souhaite accéder. Les tarifs vont de 7, 99 € (vidéo SD), 8,99 € (2 écrans à la fois HD) à 11,99 € (4 écrans à la fois HD).

Une des forces du géant américain est de proposer un abonnement sans engagement qui permet d’arrêter quand bon nous semble. Petit plus : Netflix offre un mois gratuit lors de la première inscription afin se faire son propre avis.

En France, ils ne sont pas les premiers, depuis de nombreux mois Canal+ prépare l’arrivée de Netflix en améliorant son système Canalplay. Ce dernier offre une prestation équivalente mais dispose de contrats un peu différent et notamment avec la chaine HBO que l’on peut qualifier de valeur sur en terme de production de séries de qualité. Canalplay disposera bientôt d’un système de lecture « Hors-ligne » bien utile en déplacement.

Une des forces de Netflix réside principalement dans son algorithme de proposition de contenu très fin. Il va vous proposer à la fin d’un film un autre film qui est susceptible de vous plaire. En fonction des séries que vous regardez, il va être capable de vous en proposer d’autres, idem pour les documentaires.

Le hic ? La chronologie des médias

La loi française impose d’attendre 36 mois avant qu’un film puisse être disponible en SVOD (vidéo à la demande en streaming). C’est ce qu’on appelle la chronologie des médias. Elle permet de ne pas faire d’ombre aux sorties cinémas et aux ventes DVD/Blu-ray d’un film.

Cela a donc un fort impact sur le catalogue des diffuseurs de SVOD. On retrouve de « vieux » films et non ceux sortis en Blu-ray cette année. Il y a moins de contraintes pour les séries télé. Le catalogue séries est donc plus fourni et bien plus intéressant même s’il reste des séries phares qui sont absentes. Notamment une série produite et créée par Netflix, House of Cards qui a signé en France pour 3 ans de diffusion avec Canal+ (Canalplay :)). Difficile également de trouver les dernières saisons d’une série.

Après une semaine d’utilisation

Une semaine à regarder l’intégralité de la série The Killing et Orange is the new black, films et documentaires à la chaîne. Installé sur iPad et Apple TV, les applications sont très stables et le système l’est tout autant. Aucun lag ou coupure ne sont venus perturber la lecture. L’interface est très simple d’utilisation et clair. Chaque film ou épisode est accompagné d’un résumé et d’un tas d’informations. A l’apparition du générique, le prochain épisode est proposé et se lance tout seul. Une fois visionné, l’épisode est marqué et lorsque l’on revient il propose le dernier non vu ou l’endroit exacte où l’on a quitté l’intrigue. Pleins de petites choses qui rendent l’utilisation agréable et qui donnent envie d’y revenir.

Sur son site web, Netflix nous propose une sorte de questionnaire poussé sur nos goûts en terme de films et séries. Mélangé à son algorithme, il est capable de nous proposer des choix au plus près de nos envies.

Le catalogue est effectivement assez pauvre pour des « sérievores » mais il est amplement suffisant pour la plupart des Français. Les films sont en effet un peu datés mais on peut tomber sur de grands classiques à voir ou revoir. Enfin, Netflix à déjà annoncé qu’il allait lui même produire des séries en France, dont une première qui devrait bientôt arriver, intitulée « Marseille ».

Pour conclure Netflix a mis les gros moyens pour son lancement en France. Notamment en terme de marketing, difficile de passer à côté en ce moment. Il serait préférable qu’il évolue dès 2015 afin de justifier la petite somme que l’on verse chaque mois. Néanmoins, s’il arrive à remplir un peu plus son catalogue assez rapidement, il pourrait bien devenir un indispensable des foyers français en complément de la TNT.

Rendez-vous : www.netflix.fr

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans IE/lab

En haut