Valérie Demars propose un bouquet de parfums naturels

Publié le 7 mars 2019 | Entreprises

demars

Valérie Demars a réuni dans ses flacons l’aromathérapie, la parfumerie et l’olfactothérapie pour créer l’aromaparfumerie. A partir d’extraits de plantes naturelles, la Rochelaise a conçu 18 eaux de parfums, véritables éléments de bien-être.

Les gammes de parfums à base d’eau de source et d’extraits naturels de plantes imaginées par Valérie Demars sont promises à un joli succès dans ces temps de pollution, de développement durable et de recherche de bien-être.

Valérie Demars a trouvé sa voie grâce à sa grand-mère Aimée, qui vivait à La Source (45), près  …  d’une source aux vertus purifiantes où les gens venaient en pèlerinage depuis le XIe  siècle. Un rendez-vous qui a fini par disparaître, mais que la parfumeuse relance cette année, en juin.

Depuis l’âge de 12  ans, la jeune femme veut créer des parfums. Valérie Demars s’est formée, elle a travaillé 4 ans chez le fabricant de cosmétiques Payot et 7  chez Givenchy avant de s’installer à La Rochelle en 2012 pour imaginer des parfums pour Léa Nature, une collaboration qui dure encore.

Croyant à l’olfactothérapie et à la naturopathie, s’appuyant sur les bienfaits des plantes, Valérie Demars a imaginé deux gammes de fragrances « qui ont un effet sur le corps et redonnent du bien-être ».

eau de mars

Eau de Mars et Aimée de Mars

La première, Eau de Mars, « est orientée vers les 18-40 ans, explique la quadragénaire formée à l’Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et des arômes alimentaires (Isipca) de Versailles (78). C’est une gamme aux senteurs fraîches et légères. » Sept parfums sont ainsi distribués dans les parapharmacies et dans les Beauty Success.

« La seconde a pris le nom de ma grand-mère, Aimée de Mars, et est pensée pour des femmes âgées de 30  à 70 ans, avec une construction de parfums plus traditionnelle. Elle se divise en trois  collections : Le jardin avec des parfums floraux ; Les éléments, plus mixte, pour hommes et femmes ; et la collection Premium, les étoiles d’Aimée, dans laquelle j’incorpore des pierres précieuses comme le rubis ou l’émeraude. Je fais de la parfumerie d’antan, avec de belles matières, pour relier de nouveau l’humain à la nature, comme autrefois, avant que la chimie ne s’impose. » Les flacons sont disponibles dans les magasins bio et les concepts stores.

Il a fallu du temps à Valérie Demars pour se lancer. Elle a d’abord créé la société Valdem SAS en 2013 avant de regrouper les deux gammes, Eau de Mars et Aimée de Mars, sous la même entité, Laboratoire Aimée, en décembre 2016. Aidée de trois salariées, au siège, à La  Rochelle, ses parfums sont commercialisés dans 400  points de vente en France et 200 à l’étranger (Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie …).

O. G.

Partenaire : Inovis asset management