Connect with us

Vente de masques en pharmacie : ce qu’il faut savoir

Actualité

Vente de masques en pharmacie : ce qu’il faut savoir

Les pharmaciens peuvent désormais se fournir en masques destinés à la vente grand public. Quelques informations utiles.

Les pharmaciens peuvent désormais se fournir en masques destinés à la vente grand public. À ce jour malheureusement compte tenu des délais de livraison toutes les officines ne sont pas pourvues. Il faudra donc attendre encore quelques jours.
Une information a été donnée par le gouvernement concernant les masques vendus en pharmacie : son niveau de protection en fonction des situations, des conseils essentiels pour bien l’utiliser et garantir son efficacité (ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire), comment l’entretenir…Et un tableau accompagne cette information :

Dans un communiqué l’Ordre national des pharmaciens précise : «  Les pharmaciens d’officine sont autorisés à conseiller, dispenser et vendre deux catégories de masques de protection réservés à des usages non sanitaires, récemment définies par les pouvoirs publics :
Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public. Ils sont destinés aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public (catégorie 1 : > 90% d’efficacité de filtration des particules de 3µm émises)
Les masques à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant des masques (catégorie 2 : > 70% d’efficacité de filtration des particules de 3µm émises)
Ces deux types de masques répondent à des spécifications techniques qui leur sont propres en termes d’efficacité de filtration et de respirabilité, et sont identifiés comme tels sur leur emballage. Ils peuvent être à usage unique ou réutilisables après lavage. Ils doivent être portés de la même façon que les masques chirurgicaux, dans la limite de 4 heures.Il est à noter que les masques « fait maison » ne relèvent, quant à eux, pas de l’arrêté paru ce jour et ne pourront donc pas être distribués en officine ».
Selon le ministre de la Santé, le prix des masques alternatifs devrait se situer entre 3 et 5 euros.

ACHETEZ VOTRE JOURNAL OU ABONNEZ-VOUS EN LIGNE : VERSION PAPIER DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES + NUMÉRIQUE DANS VOTRE BOÎTE MAIL POUR 1 EURO PAR MOIS EN CLIQUANT SUR : https://bit.ly/2M1IjAz 

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut