Connect with us

Vœux interconsulaires : optimisme, confiance et solidarité

Actualité

Vœux interconsulaires : optimisme, confiance et solidarité

Pour la deuxième année consécutive, les trois chambres consulaires de la Vienne ont présenté leurs vœux au monde économique, ensemble, à la Maison des étudiants à Poitiers, mardi 14 janvier.

CCI CMA entreprise

Pour la deuxième année consécutive, les trois chambres consulaires de la Vienne ont présenté leurs vœux au monde économique, ensemble, à la Maison des étudiants à Poitiers, mardi 14 janvier. Le bal a été ouvert par Karine Desroses, présidente de la Chambre de métiers et de l’artisanat pour faire le bilan de 2019 et fixer les objectifs de 2020.

Une présidente optimiste

« En 2019, la loi Pacte correspond à un tremblement de terre de magnitude 6 à 7 sur l’échelle de Richter. Le phénomène cause des dommages sérieux et seuls les édifices adaptés résistent près de l’épicentre. C’est le cas de notre chambre, certes impactée par le train de mesures, mais qui a su réagir en proposant une rénovation complète de son offre de services, notamment sur l’accompagnement des porteurs de projet. » La présidente se félicite également de la bonne santé de l’entrepreneuriat avec plus de 8  000  artisans sur le département et plus de 1 000 immatriculations en un an. Par contre, « la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel correspond à un tsunami institutionnel. On rase tout et on recommence. C’est à la fois anxiogène et porteur d’opportunités. » Dans ce contexte, la principale mission de la chambre reste la formation des jeunes, leur qualification et leur accompagnement vers la vie active. « Il faut nous saisir du marché de la reconversion professionnelle. » Elle n’en oublie pas les autres actions : le soutien à l’entrepreneuriat, l’appui à l’innovation, l’assistance aux entreprises en difficultés  « L’enjeu de ces prochaines années sera de permettre aux entreprises de s’inscrire dans une démarche de développement durable car nous sommes dans l’urgence vitale. C’est une nécessité aujourd’hui. La chambre veut être exemplaire et je crois à l’effet colibri. A chacun de faire sa part. » Plusieurs actions ont ainsi été mises en place : TPE/PME gagnantes à tous les coups sur les économies d’énergies, les Répar’Acteurs, la lutte contre le gaspillage alimentaire … Le siège sociale de la CMA sera aussi concerné par des travaux de rénovation énergétique et de modernisation pour 1,2 million d’euros. Enfin, la présidente se félicite des travaux à venir sur le pôle alimentaire du campus des métiers à Saint-Benoît. « Nous aurons ainsi un outil de formation moderne, qui terminera la rénovation complète de l’établissement où plus de 1  000  apprentis sont accueillis. »

La CCI s’adapte

Claude Lafond, président de la chambre de commerce et d’industrie a pris la relève et a ouvert son propos sur la réorganisation en profondeur des chambres. « Au-delà de notre déception sur les choix gouvernementaux, il nous revient de regarder l’avenir avec confiance et envie. L’optimisme est une volonté. C’est celle de notre assemblée. La CCI n’échappe pas à cette adaptation nécessaire, à l’instar des entreprises dans un monde en mouvement. Plus rien ne sera jamais comme avant, nous devons passer d’un établissements public à une entreprise de services quasiment privée. Heureusement, nous dispensons des prestations reconnues et appréciées. Au niveau régional, une réflexion structurante est engagée pour pérenniser le réseau des CCI et le rendre plus performant. Nous sommes un bras armé du conseil régional, nous lui apportons notre connaissance des entreprises, la proximité avec elles. »

Retrouvez la suite de l’article dans le n°3 d’Info-éco 2.0 du 16 janvier 2020.

More in Actualité

En haut